Quelles sont les troubles sexuels les plus courants chez l’homme ?

homme timide en noir et blanc

La plupart des hommes présentent des dysfonctions entraînant la baisse de l’érection ou la diminution du désir sexuel. Certaines de ces dysfonctions sont plus dominantes que d’autres.

Nous vous présentons les troubles sexuels les plus courants chez les hommes de nos jours.

L’éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est le trouble le plus fréquent chez les hommes. Concrètement, un homme sur cinq souffre d’éjaculation précoce dans le monde. Elle se définit comme une rapidité de l’éjaculation que l’homme se retrouve incapable de contrôler. On note qu’il n’existe aucune marge d’âge pour souffrir du mal d’éjaculation précoce.

Par ailleurs, on distingue deux types d’éjaculation précoce. Le premier est dit primaire et se fait remarquer au début de la vie sexuelle. Ce type d’éjaculation précoce se produit souvent avant ou au début de la pénétration. L’éjaculation précoce secondaire, quant à elle, se déroule après quelques instants de frottements.

Le trouble d’éjaculation précoce est dû :

  • à l’anxiété ;
  • aux troubles psychologiques ;
  • à l’hyperthyroïdie.

On cite également certains addictifs comme facteur d’éjaculation précoce.

La panne érectile

Encore appelée dysfonctionnement érectile, la panne érectile est un mal qui se caractérise par l’incapacité insistante à obtenir ou à maintenir une érection. Cette incapacité se traduit généralement l’insuffisance de l’érection pour obtenir une relation sexuelle satisfaisante.

La panne érectile est l’un des problèmes d’érection les plus frustrants en ce sens qu’elle amène le souffrant à se réserver de l’acte sexuel.

Du lot des facteurs entraînant ce trouble, on distingue :

  • l’âge ;
  • les problèmes vasculaires ;
  • les troubles hormonaux ;
  • les problèmes neurologiques.

Le contraire du trouble de la panne érectile est le priapisme.

Le priapisme

Le priapisme est un trouble érectile au cours duquel l’homme a son appareil génital constamment en érection pendant plus de quatre heures de temps. Cela, même en l’absence d’un stimulus sexuel. Au cours d’un priapisme, l’érection se révèle très douloureuse et entraîne des lésions dans le pénis, surtout au niveau des corps caverneux.

Ainsi, une consultation est requise dans le but de se soulager, d’identifier la cause du mal et d’éviter qu’il se reproduise.

Par ailleurs, retenons qu’on ne parvient pas à éliminer définitivement un trouble de priapisme. Il est donc logique d’observer des récidives de priapisme, mais plutôt pour de courtes durées.

La baisse de libido

La baisse de la libido est aussi l’un des troubles sexuels constatés désormais chez les hommes. En effet, elle est une diminution du désir d’avoir de relation sexuelle. Encore appelée désir sexuel hypoactif, la baisse de libido est pathologique quand elle devient persistante. Ainsi, elle fait souffrir tant l’homme qui en souffre que la femme qui la subit.

Ces causes vont tant des facteurs psychologiques qu’aux médicaments pris dans le compte de certains traitements sanitaires. À ces facteurs s’ajoute le faible taux de testostérone dans le sang.

Retenons pour finir qu’il existe d’autres troubles sexuels qui peuvent venir d’un complexe physique. C’est notamment le cas d’hommes qui ont des problèmes de peau sur le sexe ou un pénis de petite taille.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*