Les hommes perdent-ils du poids plus rapidement que les femmes ?

ventre blanc d'un homme gros

Beaucoup de gens pensent que lorsqu’il s’agit de perdre du poids, les hommes ont un avantage. Les histoires anecdotiques de femmes transpirant et luttant pour perdre un kilo ou deux se comparent aux récits d’hommes qui réduisent leur apport calorique, font de la gym et voient leur poids diminuer.

Mais quelle est donc la vraie vérité ?

Les hommes perdent du poids plus rapidement que les femmes, du moins au début.

Les hommes ont tendance à avoir un tissu musculaire plus maigre, qui brûle plus de calories que la graisse corporelle, même au repos. Et lorsque les hommes et les femmes réduisent le même nombre de calories, les hommes perdent généralement plus de poids – mais c’est à court terme. Sur le long terme, le terrain de jeu est plus égal.

Les programmes d’amaigrissement accentuent souvent la différence. Lorsque les hommes et les femmes sédentaires commencent tous deux des programmes d’exercice, les hommes ont tendance à perdre de la graisse corporelle, alors que beaucoup de femmes n’en perdent pas. Au cours d’une étude, des hommes et des femmes ont été mis dans des programmes commerciaux de perte de poids.

Au bout de deux mois, les hommes avaient perdu deux fois plus de poids que les femmes, et trois fois plus de graisse corporelle. Mais en six mois, le taux de perte de poids s’était égalisé entre les deux sexes.

Si vous êtes un homme, vous pouvez remercier la testostérone que vous avez – et l’œstrogène supplémentaire que vous n’avez pas – pour votre avantage en matière de perte de poids. En moyenne, les femmes ont entre 6 et 11 % de graisse corporelle de plus que les hommes, une adaptation évolutive supposée pour aider pendant la grossesse.

De la puberté à la ménopause, les femmes conservent en moyenne plus de graisse corporelle que les hommes, même si elles absorbent moins de calories.

Il est important de se rappeler que « gras » ne signifie pas « malsain ». Oui, les femmes ont des réserves de graisse plus importantes, mais cela fait partie de leur physiologie, ce qui signifie qu’il ne s’agit pas d’un excès de poids.

Ainsi, si une femme a 11 % de graisse en plus qu’un homme, cela ne veut pas dire qu’elle est 11 % plus « grosse ». Une femme en parfaite santé aura toujours 6 à 11 % de graisse en plus qu’un homme en parfaite santé.

Prendre son temps pour perdre du poids est la clé du succès.

Pour la plupart d’entre nous, une perte de poids progressive est plus réaliste et réalisable. Elle ne vous demande pas de réduire drastiquement les calories ou de supprimer des groupes d’aliments entiers de votre régime.

Au contraire, vous fixez votre propre rythme et vous inculquez des habitudes saines et simples – comme échanger des boissons gazeuses contre de l’eau ou faire des promenades après le dîner – qui sont bénéfiques pour votre santé à long terme. Il existe de nombreuses options et voies pour devenir actif et manger sainement. Prenez le temps d’explorer et de choisir ce qui est le plus agréable pour vous. Lorsque vous êtes heureux, vos objectifs sont plus faciles à atteindre et à respecter.

Si vous cherchez à mincir ou maigrir, privilégier un programme minceur qui ne vous promette pas une perte de poids importante en trop peu de temps. Qilibri est un programme minceur intéressant dans la mesure où il privilégie une perte de poids durable et stable.

Terminée la galère de courses et la nécessité de cuisiner quand on manque de temps ou d’envie. Pour moins de 15€ par jour, vous pouvez profiter de repas minceur variés gourmands mais aussi d’un suivi régulier avec un diététicien.

Perdre trop rapidement beaucoup de poids met votre corps en mode survie dans la mesure où il effectue certaines adaptations pour ralentir l’utilisation de l’énergie. Des chercheurs en ont été témoins lors d’une expérience menée sur des sujets obèses qui ont rapidement perdu beaucoup de poids. L’étude a révélé que les participants ont connu une baisse très importante du taux métabolique au repos – qui fait référence à la quantité de calories que vous brûlez au repos.

Cette baisse était disproportionnée par rapport à la quantité de poids perdu et a persisté après que les participants aient atteint leur poids cible. Les chercheurs ont conclu que cette baisse significative du métabolisme peut vous faire courir le risque de reprendre du poids.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*