Comment soigner un épanchement de synovie ?

genou blessé

L’épanchement de synovie est une affection qui touche le genou. La synovie n’est autre que le liquide dont le rôle est de lubrifier constamment la partie intérieure du genou. Lorsqu’elle se trouve être en quantité trop importante, l’épanchement de synovie est provoqué et la personne qui en est victime peut subir une entorse voire une fracture du genou.

Dans ces cas, comment faire alors pour soulager et soigner un épanchement de synovie ? Nous nous sommes intéressés aux différentes alternatives de soins.

Les huiles essentielles

Et si vous vous tourniez vers les huiles essentielles ? Elles font partie des nouvelles options thérapeutiques tendance. Mais surtout : elles disposent de la particularité d’être « 100 % naturelles ». Pour soulager efficacement et guérir votre épanchement de synovie, il vous faut un mélange de trois huiles essentielles :

  • Celle de menthe poivrée ;
  • Celle d’eucalyptus citroné ;
  • celle de lentisque pistacher ;
  • et celle de macérat huileux Arnica.

Le mélange sera à appliquer sur la zone douloureuse trois fois par jour. La menthe poivrée dispose d’un effet antalgique local. Elle va permettre d’atténuer rapidement la douleur ressentie.

L’eucalyptus citroné a des propriétés anti-rhumastimales. Quant à l’huile de macérat huileux d’Arnicat, elle agit comme un puissant anti-inflammatoire.

Et enfin, l’huile de lentisque pistacher va aider à ce que le surplus de synovie soit évacué hors de la zone atteinte par l’épanchement.

Antibiotiques et anti-inflamatoires

Si vous choisissez de faire confiance à votre médecin (ce qui est, d’ailleurs, une excellente chose), différentes options peuvent être explorées. D’abord, le médecin peut opter pour un traitement à base d’anti-inflamatoires. Dans ce cas, des examens supplémentaires peuvent être effectués afin d’éviter que l’épanchement de synovie ne soit masqué par les effets du traitement.

Puis, il y a l’option des antibiotiques. Elle est choisie lorsque l’épanchement de synovie a provoqué une infection. Enfin, le médecin peut décider de se tourner vers une solution plus directe : la ponction. Dans ce cas, l’excès de synovie sera enlevé par le biais de la ponction.

Les remèdes de grand-mère

Lorsque les douleurs se font ressentir au niveau de l’articulation concernée, il faut les soulager. Pour cela, l’un des remèdes de grand-mère consiste à poser quelque chose de chaud ou de froid sur l’articulation douloureuse. Par exemple : une bouillotte ou un sac rempli de glaçons.

Une autre solution réside en l’application d’un cataplasme (fait à base d’argile) sur la zone affectée par l’épanchement de synovie. Il faudra laisser reposer pendant au moins une demi-heure et renouveler l’opération jusqu’à ce que les douleurs disparaissent totalement.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*