Spiruline : démêlez le vrai du faux

Au cours des récentes décennies, l’engouement pour la spiruline a été tel qu’il est désormais difficile de bousculer et de dépasser les idées reçues. Aujourd’hui, nous allons alors démêler le vrai du faux concernant la spiruline, afin que vous puissiez décider librement de consommer ou non ce superaliment célèbre.

Toutes les formes de spiruline se valent : faux !

Voilà maintenant plusieurs années que la spiruline est vantée de toutes parts, comme par exemple sur le site Spiruline Store.. Ce fut alors une véritable ruée vers l’or pour les laboratoires.

Malheureusement, les cas de troubles digestifs et d’autres effets indésirables ont été nombreux. C’est pourquoi il est important de se fier uniquement aux produits qui répondent aux exigences de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES).

La spiruline ne doit pas présenter le moindre risque bactériologique et ne doit pas contenir de métaux lourds, encore moins d’hydrocarbures aromatiques polycliniques (HAP).

spiruline

La spiruline aide à perdre du poids : faux !

Si la spiruline est devenue aussi célèbre qu’aujourd’hui, c’est en grande partie grâce à une vertu qu’on lui a attribué – à tort : celle de faire perdre du poids. Il ne s’agit aucunement d’un aliment brûle-graisse ou d’un coupe-faim.

Cependant, on peut dire que la spiruline est indiquée lors des régimes minceur, car elle permet de compenser le manque en vitamines, en minéraux ou en oligoéléments. D’ailleurs, l’ONU a longtemps utilisé la spiruline pour lutter contre la faim dans de très nombreux pays sous-développés.

La spiruline est l’ami des sportifs : vrai !

La spiruline a de nombreuses vertus, qui peuvent profiter aux sportifs. Par exemple, ce superaliment est connu pour favoriser la production de LDH (lactate déshydrogénase), une enzyme qui neutralise l’acide lactique qui peut s’accumuler dans les muscles.

Mais les sportifs qui consomment de la spiruline ont également une capacité de récupération importante. La spiruline booste la formation de globules rouges, renforce le système immunitaire et stimule l’activité musculaire.

La spiruline peut être consommée par les vegans : vrai !

Beaucoup de végétariens et de végétaliens évitent de consommer de la spiruline, sachant que celle-ci contient des protéines. Il faut alors savoir que la spiruline est obtenue à partir de microalgues, il s’agit donc d’un produit issu exclusivement du monde végétal, du moins s’il s’agit d’une spiruline bio et/ou artisanale.

Pour la petite histoire, la spiruline était utilisée dès l’ère de la civilisation aztèque, mais ce n’est qu’en 1960 qu’elle a commencé à devenir populaire.

La spiruline repousse les maladies : oui, mais pas toujours

Paraît-il que la spiruline permet de repousser les maladies. Vous l’aurez deviné, ce ne sont pas toutes les maladies qui sont concernées par cette protection.

Comme nous l’avons évoqué plus haut, la spiruline a pour vertu de renforcer les défenses immunitaires de notre organisme. Elle nous aide donc à résister à certaines maladies bénignes.

Bien évidemment, elle ne suffira pas à nous épargner les pathologies virales et les maladies plus complexes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*