Protection menstruelle écologique : quelles solutions ?

une coupe menstruelle

Lorsqu’on parle de protections périodiques, ce qui nous vient généralement en premier à l’esprit sont les serviettes hygiéniques ou les tampons intimes. Mais l’un des gros défauts des solutions est qu’elles sont particulièrement polluantes. En effet, elles viennent chacune avec des emballages uniques et sont des protections à usage unique. Face à l’urgence écologique à laquelle notre planète doit faire face, il est important de changer nombre de nos habitudes pour introduire des gestes écologiques. Cela est vrai aussi pour les solutions pour les règles. Alors quelles sont les solutions pour continuer de se protéger mais de façon plus respectueuse de l’environnement ?

Les serviettes et les tampons : des protections très polluantes

Les protections les plus courantes que sont les tampons hygiéniques et les serviettes sont effectivement très polluante. Premièrement par le fait qu’elles sont à usage unique et jetables. A chaque utilisation, un nouveau déchet est produit. Mais en plus, ils sont tous fournis avec un emballage plastique individuel et parfois même un applicateur pour les tampons.

On estime qu’une femme utilisera plus de 10 000 protections au cours de sa vie. Soit au moins le double de déchets !

Outre l’emballage en plastique, déjà très polluant, les serviettes et tampons en eux-mêmes sont composés de cotons mais aussi de polyéthylène ou polyester, matériaux tout aussi néfastes pour l’environnement.

Heureusement, il existe de nos jours des protections hygiéniques qui conviendront à toutes celles qui sont consciencieuses de l’environnement.

Les serviettes lavables

Première solution que nous recommandons : les serviettes hygiéniques lavables. Elles présentent la même forme que les serviettes classiques mais sont composé d’une face externe en tissu qui vient accueillir et absorber le liquide. L’intérieur est composé de coton bio recyclé et recyclable pour respecter des objectifs environnementaux.

L’utilisation est simple : on les installe exactement comme des serviettes classiques. Lorsque les serviettes sont pleines, il suffit de les plier. Généralement, ces serviettes ont de petits boutons permettant de les refermer pour cacher et isoler la face imbiber. Elles sont fournies avec de petites pochettes étanches spécialement pensée pour réduire les odeurs et ainsi ne pas être incommodé en journée.

Petit bonus : la serviette étant réutilisable, la plupart des modèles sont proposés avec des motifs.

La coupe menstruelle : la protection interne réutilisable

La coupe menstruelle fait de plus en plus d’émule. De nombreuses marques occupent aujourd’hui ce marché.

Le principe d’une cup est le suivant : il s’agit d’un petit récipient qui s’insère dans le vagin et dont le rôle est de recueillir le sang des règles. Lorsqu’elle est pleine, il suffit alors de la vider, de la rincer et de la réinsérer.

En quoi est-elle écologique ? Tout simplement parce que, contrairement aux serviettes et aux tampons, elle est réutilisable. Sa durée de vie va de 5 à une dizaine d’années environ.

Certains fabricants ont d’ailleurs développé le caractère écologique des coupes menstruelles comme Meluna qui propose des produits composés de plastique médical recyclé ce qui permet, en plus du faible impact sur l’environnement de ne pas produire de nouvelle matières plastiques inutiles.

Pour aller plus loin

Si vous êtes vraiment attachée à la protection de l’environnement en lien avec votre protection périodique, sachez qu’il existe même des solutions allant plus loin comme des culottes en coton super-absorbantes qui joue le rôle de serviettes hygiéniques et qui sont bien entendu lavables.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*