Infarctus : comment réagir rapidement et efficacement ?

douleur cardiaque

L’infarctus, communément connu sous le nom de « crise cardiaque », désigne la rupture d’une partie du muscle au niveau du cœur. Il se manifeste généralement par une douleur au niveau de la poitrine et provoque subitement l’arrêt du cœur. Réagir efficacement et rapidement peut limiter les séquelles. Voici trois gestes à faire en cas de présence d’une personne victime d’un infarctus.

Appelez le 15 (SAMU) pour signaler l’alerte

Si vous êtes en présence d’une victime d’un infarctus, le premier geste à faire est de le placer dans une zone sécurisée et en présence d’autres personnes si possible. Mettez la personne loin de la circulation, dans un endroit dépourvu de passage ou d’escalier. Demandez à un témoin de prendre soin de la victime pendant que vous appelez une équipe de secours. Signalez l’urgence en appelant le 15 pour enclencher immédiatement les étapes de sauvetage.

C’est un numéro gratuit, accessible à tout type d’abonnement mobile, même pour un forfait bloqué. Durant l’appel, donnez des informations exactes pour localiser la victime et pour aider l’équipe de secours à arriver dans les plus brefs délais. Il faut également décrire de manière précise ce que vous aviez vu, ce que vous aviez fait, si vous saviez pratiquer un massage cardiaque, pour que l’équipe médicale puisse vous guider jusqu’à son arrivée. Ne raccroche pas l’appel avant que l’opérateur du SAMU vous donne l’autorisation.

Massez le cœur de la victime

Mettez la victime en position allongée au sol ou sur une surface plane et dure. La ventilation artificielle par bouche-à-bouche et le massage cardiaque permettent de remplacer le cœur qui n’arrive plus à pomper le sang et l’air dans l’organisme. Effectivement, grâce au massage au niveau du cœur, le sang continue à circuler et alimente en oxygène les cellules notamment au niveau du cerveau de la victime. Le bouche-à-bouche permet de nourrir en oxygène le sang. Toutefois, concentrez-vous sur le massage durant les premières minutes, car le sang contient encore assez d’oxygène.

Pour le massage, pratiquez 100 compressions par minute repartie par séquences de 30. Placez-vous à genoux à côté de la victime et positionnez ses mains l’une sur l’autre. Appuyez sur son thorax et enfoncez ses mains d’environ 6 centimètres, en remontant sur chaque compression. Entre temps, vous pourrez effectuer deux insufflations de bouche-à-bouche toutes les 30 pressions avant de recommencer le massage cardiaque.

Utilisez un défibrillateur cardiaque

Le défibrillateur est une machine à choc électrique permettant de relancer l’activité cardiaque. C’est un appareil médical sans danger et très simple d’utilisation. Si vous ne saviez pas pratiquer le massage cardiaque, demandez à un témoin de vous trouver rapidement un défibrillateur à proximité. Normalement, si la victime a eu l’infarctus dans un endroit public, il n’est pas difficile de trouver un défibrillateur dans le coin.

Ensuite, l’appareil vous guide vocalement et par étape. Elle vous indique comment placer les différentes électrodes sur le thorax de la victime. Puis la machine réalise automatiquement le diagnostic corporel et déclenche le choc électrique. Si l’état de santé de la victime est déjà stable, le défibrillateur ne lance aucun choc électrique. Il est impossible alors de vous tromper ni de réaliser de faux mouvements avec le défibrillateur. Par ailleurs, si vous aviez une maladie cardiaque déjà annoncée par votre médecin, le risque d’infarctus est en permanent. Il est recommandé alors d’emporter un défibrillateur partout où vous irez au quotidien. Cela permet de sauver votre vie en cas de crise cardiaque dans les endroits publics.

Pour vous en procurer, rendez-vous sur Défibrillateur Center, une boutique en ligne proposant un large choix de défibrillateurs cardiaques haut de gamme facile à utiliser à un prix abordable.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*