Comment éviter le diabète chez votre chat ?

chien en surpoids

Que signifie le diabète chez votre chat ?

En tant que propriétaire d’un chat diabétique qui, heureusement, est en rémission depuis quelques années maintenant, on me pose beaucoup de questions sur le diabète félin. Beaucoup de gens se demandent comment empêcher leurs chats d’attraper la maladie. La bonne nouvelle, c’est que pour la grande majorité des chats, il y a six mesures simples que vous pouvez prendre pour empêcher votre ami à fourrure d’attraper le diabète félin.

1. La première étape de la prévention du diabète félin : surveillez le poids de votre chat.

Comme pour le diabète de type 2 chez l’homme, le facteur de risque le plus courant pour le développement du diabète chez le chat est l’obésité. Une étude récente a révélé que deux tiers des chats sont en surpoids ou obèses,. Ce constat est un vrai problème quand on pense au diabète que cela génère. Les chats gras peuvent être mignons, mais les risques pour la santé ne le sont certainement pas. Assurez-vous de nourrir votre chat selon les instructions sur son paquet de croquettes, et si vous lui donnez des friandises et des collations, assurez-vous de compenser en lui donnant moins de nourriture à l’heure du repas.

Pour les chats qui sortent souvent dehors, vérifiez bien qu’ils ne mangent pas trop à l’extérieur…

2. Donnez à votre chat un régime alimentaire adapté à son espèce.

Les chats sont des carnivores. Leur corps a évolué pour se nourrir d’une alimentation riche en protéines, pauvre en glucides et sans céréales. De nos jours, la plupart des vétérinaires s’entendent pour dire que les chats sont mieux nourris avec des aliments en conserve parce que l’équilibre entre les protéines et les glucides est plus conforme à ce que leurs systèmes sont conçus pour manipuler. Parlez-en à votre vétérinaire pour déterminer le régime alimentaire qui convient à votre chat.

La quantité que vous servez à votre chien est très importante. Le mieux est de donner le poids exact recommandé par le fabricant et d’utiliser un distributeur pour nourrir automatiquement les félins. Ainsi, vous êtes sûr que le chat a la bonne dose. Vous pouvez aussi opter pour des croquettes light.

3. Provoquez de l’exercice

Non seulement l’exercice maintiendra le poids de votre chat, mais il réduira aussi son niveau de stress, alors assurez-vous de jouer avec lui tous les jours. Un bonus du jeu quotidien est qu’il renforcera le lien entre vous et votre compagnon.

4. Assurez-vous que votre chat fait l’objet de contrôles réguliers.

Je sais qu’emmener votre chat chez le vétérinaire n’est jamais une partie de plaisir, mais ce contrôle annuel (ou semestriel, si votre chat est un chat âgé) peut lui sauver la vie. De plus, le tarif  d’une simple consultation n’est pas forcément élevé.

Il peut également vous aider à déterminer si votre chat prend ou perd du poids, ce qui peut être un signe important de problèmes potentiels. Je crois depuis longtemps que l’argent que vous dépensez pour des examens réguliers vous permet d’économiser deux fois plus à long terme, parce que les maladies peuvent être détectées assez tôt pour éviter un traitement invasif et coûteux plus tard.

5. Faites régulièrement des analyses de sang et d’urine.

Encore une fois, il s’agit là d’une partie essentielle de la prévention. Quelques examens réguliers, un par an suffit si votre chat n’a pas encore de diabète, vous assurent de trouver rapidement la trace d’un problème et de le traiter au plus vites.

6. Minimisez l’utilisation de stéroïdes si possible.

Bien que certaines maladies chroniques comme les allergies, l’asthme et les maladies inflammatoires de l’intestin soient généralement traitées avec des stéroïdes, ces médicaments sont connus pour diminuer l’efficacité de l’insuline dans le corps de votre chat. Cela ne signifie pas que vous ne devriez jamais utiliser des stéroïdes, parce qu’ils peuvent être très utiles. Cependant, surtout si votre chat est en surpoids, assurez-vous de travailler en étroite collaboration avec votre vétérinaire et de surveiller régulièrement le sang et l’urine de votre cha pour s’assurer que son petit pancréas continue de bien fonctionner.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*