Comment réduire une inflammation ?

femme qui a mal en haut du dos

L’inflammation est un processus de défense naturel, qui parfois s’emballe et cause des maladies. Pour lutter contre cette inflammation anormale, il existe plusieurs types de médicaments. Mais des méthodes naturelles peuvent aussi soulager efficacement une inflammation chronique. Voyons les différents moyens de soigner une inflammation.

L’inflammation est à l’origine de nombreuses maladies

L’inflammation est la cause de nombreux maux, comme la tendinite. Elle joue aussi un rôle clé dans de nombreuses maladies comme le diabète, l’asthme, les maladies cardiovasculaires et le cancer. C’est une réaction normale de l’organisme face à un problème auquel il est confronté : agression par une bactérie ou un virus, blessure, allergènes, cellules cancéreuses…

L’inflammation s’arrête dès que le problème est réglé. Mais, parfois elle devient chronique. Elle peut aussi se déclencher sans problème apparent. On parle alors de maladie inflammatoire. La goutte et l’arthrite en font partie. Une inflammation chronique peut aussi être déclenchée par une réaction anormale du système immunitaire. On parle alors de maladie auto-immune (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaques, maladie de Crohn, etc.).

Dans le cas de la tendinite, fréquente chez les sportifs, c’est une trop forte sollicitation du tendon qui déclenche une inflammation. Celle-ci peut devenir chronique si le tendon n’est pas mis au repos.

Les moyens naturels pour diminuer l’inflammation

L’alimentation peut avoir un impact important sur plusieurs maladies inflammatoires. En effet, de plus en plus d’études scientifiques montrent que les flavonoïdes présents dans les fruits, les légumes, les légumineuses, le cacao, ou encore les plantes médicinales, ont des propriétés anti-inflammatoires.

Les flavonoïdes sont des pigments colorés qui protègent les végétaux de l’oxydation due à l’exposition aux UV. Les flavonoïdes sont donc des molécules antioxydantes. L’oxydation pouvant être à l’origine d’une inflammation, les molécules antioxydantes permettent de lutter contre la survenue de processus inflammatoires.

En consommant régulièrement des aliments riches en flavonoïdes vous diminuer donc les risques d’inflammation. La quercétine est le flavonoïde le plus répandu. Elle est présente en grande quantité dans de nombreux aliments (câpres, cacao, baies de sureau, cranberry, brocoli, oignons rouges, fanes de fenouil…). Vous pourrez donc profiter des propriétés de la quercétine, avec une alimentation saine et variée.

Les médicaments anti-inflammatoires pour lutter contre l’inflammation

Une alimentation riche en antioxydants est un bon moyen de prévenir les phénomènes inflammatoires. Mais en cas d’inflammation aiguë ou déclarée, il faut utiliser des molécules puissantes.

Plusieurs types de médicaments anti-inflammatoires existent. L’aspirine, les anti-inflammatoires non stéroïdiens comme l’ibuprofène, et la cortisone sont les plus couramment utilisés. Ils sont très efficaces pour calmer la fièvre et les douleurs, en réduisant l’inflammation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*