Comment anticiper les digestions difficiles des Fêtes de fin d’année ?

homme qui a mal au ventre devant des pancakes

Comme chaque année, vos deux réveillons s’annoncent festifs. Autour d’un bon repas, vous allez rire, partager et vous faire plaisir. Mais malheureusement, vous connaissez votre sensibilité digestive et vous n’avez pas envie de finir avec des crampes à l’estomac durant la nuit. Que faire ? Découvrons comment se préparer.

Vous procurer en amont des médicaments favorisant la digestion

N’attendez pas trois heures du matin et une nuit d’insomniaque pour vous mettre à rechercher des médicaments en vain dans votre salle de bain. Faites une réserve sur une pharmacie en ligne pas cher.

Si une forte alimentation provoque de la diarrhée, achetez de l’Imossel. Si les gros repas entraînent des douleurs digestives, prenez plutôt une boîte de citrate de bétaïne. Adaptez le médicament à vos maux fréquents.

Comme beaucoup de personnes connaissent une digestion compliquée après un réveillon, vous serez le bon samaritain de la soirée si vous avez quelques médicaments à donner autour de vous.

Prévoir un menu permettant une meilleure digestion

Deux choses compliquent la digestion les soirs de Noël ou du Nouvel-An : la quantité de nourriture et/ou d’alcool et le type de nourriture. Si vous pouvez contrôler le premier point sans le stopper car « le réveillon ne serait plus le réveillon », le second incombe à la personne qui planifie le repas.

Ne multipliez pas les recettes difficiles à digérer. Si vous combinez du foie gras, du saumon, une assiette de charcuterie, une dinde aux marrons, un gâteau bien crémeux, votre ventre sera aux abois avant la fin de la nuit.

Concernant l’alcool, les mélanges et le manque d’hydratation provoquent de fortes complications pour digérer. Limitez le nombre d’alcools différents sur la carte et mettez de l’eau à profusion sur la table. Un verre d’eau entre chaque verre de vin vous soulagera.

Créer le planning de la soirée

Un réveillon ne doit pas être dicté par un agenda strict. Sinon, il perd de son charme et des contraintes inutiles sont ajoutées à la soirée. En revanche, vous pouvez vous organiser pour espacer les différents plats.

Plutôt que de faire venir les convives à 20h et de tout manger avant minuit, prévoyez un apéro commençant avant 19h et une bûche servie après minuit.

Pour éviter l’ennui, vous pouvez prévoir quelques activités, mais plus l’heure avance, plus vous devez réfléchir à l’intensité. Par exemple, ne prévoyez pas un jeu de chaises musicales alors que la dinde est juste terminée. Ces activités aptes à déranger votre estomac doivent soit être prévues en début de réveillon soit une heure après la dernière bouchée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*