Comment faire des préliminaires de folie ?

couple en pleins préliminaires

Besoin de conseils pour réussir vos préliminaires ? Voici une liste d’astuces et de choses à essayer qui vous permettront de sublimer les préliminaires et d’avoir des ébats sexuels plus jouissifs.

Pas toujours les mêmes

Il n’y a rien de pire que la routine au lit. Si le missionnaire est souvent le mal des ébats sexuels (beaucoup de couples finissent par ne faire que lui), les préliminaires peuvent aussi être comme cela. La femme masturbe un peu son homme, l’homme doigte la femme pour humidifier le vagin et c’est parti !

Non ! Variez, changez, essayez sans cesse de nouvelles choses.

Chacun met la main à la pâte

Il est faux de dire que les hommes n’aiment pas les préliminaires, car certains d’entre eux les adorent. Néanmoins, il est courant de voir des récalcitrants pour qui les préliminaires se composent uniquement des plaisirs d’une fellation.

Pour des préliminaires réussis, chacun doit se montrer actif.

Essayer les sextoys

Des sextoys comme les godes (je vous invite à en découvrir sur https://test-meilleur-gode.fr/), les vibromasseurs, les œufs vibrants pimentent les préliminaires.

Cela peut permettre aux personnes les plus timides, voire coincées, de se laisser aller. De plus, avec l’aide de sextoys, il y a beaucoup plus de chances pour la femme de connaître un orgasme lors des préliminaires. Comme elles sont souvent « clitoridiennes » (c’est-à-dire qu’elles ont plus facilement un orgasme du clitoris que vaginal), c’est même régulièrement leur seule chance de jouir à moins de se caresser lors de la pénétration.

Parfois, oui, parfois, non

Les préliminaires ne sont pas à négliger, ni à inclure à chaque fois. Parfois, du sexe rapide sans préparation fait le plus grand bien. Sachez faire de bons préliminaires uniquement quand vos envies sexuelles vous poussent à le faire.

S’arrêter aux préliminaires

Pourquoi le sexe devrait toujours inclure toujours le même schéma avec des préliminaires jusqu’à la « quasi » jouissance avant une pénétration. Sachez aller jusqu’au bout. Jouir lors des préliminaires fait beaucoup de bien et si chaque partenaire n’est pas égoïste, il peut continuer à s’occuper de l’autre même après la jouissance.

Jouer avec toutes les bases

Aux Etats-Unis, les jeunes aiment dire qu’ils se sont arrêtés à la base 1 (exemple : ils ont caressé les seins, mais pas le sexe). Cette métaphore est tirée du baseball mais elle peut servir à tous.

Il est important de ne pas sauter d’étapes. Si vous faites un baiser et sautez dans la culotte pour pénétrer digitalement le partenaire, vous allez plus vite que la musique. Des préliminaires incorporent des caresses sur les vêtements, des bisous, des coups de langues, la découverte du corps de l’autre…

Ecouter l’autre et ses réactions

Ne résistez pas vos gammes ! L’amour et les préliminaires changent selon le partenaire et le moment. Si vous sentez qu’un homme apprécie moins la fellation que la masturbation, masturbez-le. C’est un oiseau rare mais il faut s’adapter !

Quand vous faites l’acte, variez le rythme et l’intensité selon l’autre. Ainsi, un homme qui fait un cunnilingus remarque aux mouvements de sa langue si la femme apprécie et est sur le point de jouir. Dans ce cas, il a tout intérêt à se concentrer sur la zone et à accélérer.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*