Comment dégonfler un genou ?

genou de femme gonflé

Il faut savoir que les causes d’un genou gonflé sont nombreuses. Cela peut être dû à une blessure ou un déchirement de cartilage ou de ligament, à une irritation, à une infection, à une ostéoporose, à une goutte et à bien d’autres encore. Dans tous les cas, le gonflement du genou peut être localisé au niveau des articulations ou au niveau des tissus qui l’entourent. Donc, sachez que vous devrez préalablement faire un diagnostic du genou enflé avant de choisir un traitement adapté. Dans cet article, découvrez les solutions possibles pour dégonfler et affiner un genou !

 

Genou enflé : quand consulter un médecin ?

Premièrement, vous devrez comparer vos deux genoux. Il peut y avoir une certaine différence entre leur pointe et autour de leurs côtés. Vérifiez si l’un ou l’autre n’est pas enflé ou rouge. Le gonflement peut également se présenter à l’arrière du genou. C’est ce que l’on appelle « un kyste de Baker ». Enfin, si vous constatez que le genou concerné est plus chaud et/ou plus rouge, il faut impérativement consulter votre médecin.

Sinon, essayez de plier et de tendre votre jambe. Dès lors que vous sentez une gêne ou une rigidité lors du mouvement, cela peut être une blessure ou une rétention d’eau à l’arrière du genou. Dans ce cas, levez-vous et marchez sur une seule jambe à la fois pour évaluer comment réagit le genou concerné lorsqu’il supporte seul votre poids.

Quoi qu’il en soit, vous devrez donc prendre rendez-vous chez un médecin lorsque

  • La déformation du genou est évidente ;
  • Votre jambe ne supporte pas votre poids ;
  • Vous avez de la fièvre ou la rougeur au niveau des genoux (synonyme d’infection) ;
  • Il n’y a aucun signe de guérison sous 4 jours (synonyme d’un ligament abimé) ;

 

Les différentes solutions possibles pour dégonfler un genou

 

Le repos et l’application d’une poche de glace

Cette astuce est recommandée dans les premières heures du gonflement. En effet, si le résultat du diagnostic montre qu’il s’agit d’une tendinite, c’est-à-dire une inflammation d’un tendon, il est conseillé de faire beaucoup de repos. Vous pouvez même appliquer une poche de glace sur la partie concernée non seulement pour favoriser le dégonflement, mais surtout pour atténuer la douleur.

 

Le bandage de compression

En cas de gonflement de genoux, vous pouvez aussi opter pour une genouillère comprimant. Cependant, il faut que le bandage ne soit pas trop serré. C’est le cas si vous ressentez une augmentation de la douleur, un picotement ou un engourdissement. Ainsi, il est plus judicieux de choisir un bandage élastique avec une attache. Une fois enroulée autour du genou enflé, la genouillère va faire diminuer le gonflement.

 

Les médicaments anti-inflammatoires

Lorsque le gonflement s’accompagne de la fièvre, on recommande souvent la prise des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (aspirine, paracétamol, ibuprofène…). Il s’agit ici de genou enflé dû à une arthrite septique ou à une infection. Donc, ces anti-inflammatoires vont soulager la douleur. Il est également possible d’appliquer un analgésique sur le genou concerné. Par exemple, vous pouvez opter pour un patch à la lidocaïne.

 

La prise en charge chirurgicale

Une prise en charge chirurgicale est souvent nécessaire en cas de gonflement de genou dû à un traumatisme. C’est le cas d’une fracture. Cela permet de prévenir d’autre complication. Après l’opération, le gonflement peut encore durer plusieurs semaines. Ainsi, vous devrez passer des séances de kinésithérapie pour mieux affiner le genou.

 

Le palper-rouler

Cette technique est conseillée si vous souhaitez éliminer la graisse au niveau du genou. Vous pouvez opter pour le palper-rouler traditionnel. Cela consiste à pincer la peau à la faire rouler entre ses doigts. Le soin à la caféine, c’est encore mieux. Sinon, vous pouvez utiliser des sondes réfrigérantes qui viennent glacer les excès de graisses au niveau du genou. Un dernier recours : le Cellu M6 ! Il s’agit d’une technique qui permet d’éliminer les amas d’eau au niveau de cette zone du corps. Il faut compter une dizaine de séances pour obtenir un bon résultat !

 

Le drainage

En cas de genoux gonflés dûs à une rétention d’eau, il est important d’éliminer naturellement l’excès de graisses et d’eau en buvant au moins 1,5 litre d’eau par jour. Vous pouvez aussi miser sur les infusions de plantes telles que le thé vert, le frêne ou encore le sureau pour bénéficier de leurs vertus diurétiques et donc pour vous débarrasser rapidement de l’excès d’eau infiltrant les tissus.

 

Bien évidemment, le choix de ces solutions doit dépendre du résultat du diagnostic. N’hésitez pas à demander l’avis d’un médecin avant d’opter pour l’un de ces remèdes.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*