Comment choisir sa résistance clearomiseur ?

femme avec cigarette électronique

Du fait des picotements que peut occasionner la cigarette électronique à travers le chauffage du liquide, le fumeur ressent un certain plaisir. C’est par ailleurs, la vapeur produite qui donne les saveurs.

Il est donc très utile de bien choisir la résistance de votre cigarette électronique. Voici quelques conseils pour bien choisir la résistance de son clearomiseur.

La résistance, c’est quoi ?

Dans le cas d’une cigarette électronique, la résistance se présente comme une mèche ou encore une tête d’atomiseur. C’est un consommable de la cigarette électronique qui chauffe par la puissance que la batterie génère. Ainsi, quand vous appuyez le bouton d’allumage que l’on appelle communément switch, c’est la résistance qui se charge de chauffer le liquide qui se trouve à l’intérieur du réservoir. Cela permet de générer de la vapeur.

La résistance se compose d’une mèche faite de coton organique et d’un fil résistif. Maintenant que vous comprenez ce qu’est la résistance, voici comment la choisir.

Quelle résistance choisir pour sa cigarette électronique ?

Il n’est pas conseillé de fabriquer vos propres résistances si vous n’avez pas l’adresse et l’expertise pour le faire. Le mieux c’est donc d’en acheter auprès des fabricants qui ont une connaissance reconnue en la matière.

Dans ce cadre, si votre batterie est un modèle classique dépourvu de voltage/wattage variable. Le conseil c’est d’opter pour une résistance au-delà de 1,5 Ohm afin de produire un volume de vapeur acceptable. En revanche, si vous optez pour une résistance dont la valeur Ohm est trop basse, vous risquez de rapidement gâter votre cigarette électronique.

Si votre batterie est équipée d’un voltage/wattage variable, il vous sera nécessaire de connaître la valeur minimale de la résistance acceptée par la batterie, pour bien choisir la résistance. Ce qui veut dire que la densité et l’épaisseur de la vapeur dépendront du niveau de la valeur.

Si vous disposez d’un MOD ou encore d’une BOX électronique, à l’instar des batteries de voltage ou wattage variable, ils sont équipés de protection qui vous empêche d’utiliser certaines résistances. Toutefois, il est possible de trouver des MOD et BOX qui utilisent des résistances avec une valeur en Ohm assez basse.

Vous l’aurez compris, il est possible d’augmenter sa résistance clearomiseur pour mieux profiter des sensations que procure la cigarette électronique. Il est toutefois important de bien connaître le type de batterie de votre cigarette électronique pour bien adapter la résistance. Selon le cas, donc le type de cigarette électronique que vous utilisez, vous pourrez choisir la résistance de votre clearomiseur la plus adaptée.

Comment trouver la meilleure cigarette électronique : il n’y pas que la résistance !

Comme dit précédemment, le choix de la résistance de votre cigarette électronique est loin d’être anodin. Elle peut seule transformer votre vapotage en frustration et manque d’arôme, comme faciliter un vapotage détendu en profitant au mieux des substances que vous avez inséré dans votre cigarette électronique.

Néanmoins, l’achat d’une cigarette électronique ne se résume pas uniquement à comment bien choisir sa resistance de sa cigarette electronique. Quand vous achetez votre premier modèle, il peut être compliqué de savoir quel produit choisir. Aujourd’hui, l’offre est considérable et il faut naviguer entre des fiches de produits, des avis plus ou moins objectifs et même des sites web que l’on ne connaît pas forcément !

Le plus simple est souvent de s’orienter vers un pack tout assemblé de qualité. En faisant ainsi, vous êtes sûr d’avoir un ensemble de pièces compatibles constituant une bonne cigarette électronique.

Si vous souhaitez remplacer des pièces de votre cigarette actuelle ou construire votre propre vapoteur en achetant pièce par pièce (nous avons tous une âme d’ingénieur au fond de nous !), votre première décision concerne une bonne batterie. Soyez sûr qu’elle est compatible avec la résistance choisie. Visez également une batterie avec une bonne autonomie pour pouvoir vapoter toute la journée sans craindre un manque d’énergie. D’ailleurs, une idée courante est d’avoir deux batteries afin de les échanger et d’éviter de se retrouver avec une batterie à plat.

Ensuite, sélectionnez une puissance d’au moins 80 watts et idéalement, plus forte (90 watts et plus). Il est important que cette puissance soit variable et que vous puissiez la modifier rapidement sur votre cigarette électronique à l’aide d’une touche bien placée. Cela déterminera votre faculté à vapoter comme vous le souhaitez, notamment en variant les températures de chauffe de votre appareil.

Un autre mode est toujours apprécié : la pré-chauffe. Par exemple, avec une courte pause, vous pré-chauffez votre clearomiseur afin qu’il soit utilisable au moment même où vous serez en pause.

Si tous ces critères vous semblent totalement opaques, vous pouvez débuter sur un produit plus simple et monter en gamme une fois que vous maîtriserez mieux les tenants et aboutissants de votre vapoteuse.

Dans ce cas, concentrez-vous sur des critères plus faciles à juger, comme le format. Le tube, par exemple, est idéal pour débuter avec un style compact, peu de modes différents, mais une puissance plutôt élevée. En revanche, la box, accessoire plus imposant, possède généralement de nombreux modes pour un vapotage personnalisable, ce qui est parfait pour varier les plaisirs lorsque vous fumez, mais complique la donne si vous ne comprenez pas les différences entre les options.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*