Aide à domicile pour les personnes âgées : vie sociale et autonomie retrouvées !

une personne âgée

Avec la population vieillissante (entre le fameux « baby-boom » d’après-guerre et l’allongement de la durée de vie), l’aide à domicile devient désormais une prestation prise par de nombreux foyers.

Le service s’adapte à la personne âgée ou au couple. Diverses missions peuvent être accomplies par le ou la professionnel(le) et les avantages sont réels.

Quelles missions peuvent être accomplies dans le cadre d’une aide à domicile ?

Pour beaucoup de personnes, l’aide à domicile intervient quand la personne âgée a perdu l’essentiel de son autonomie. L’aide à domicile est là pour la laver, la déplacer, la faire manger et la changer. C’est effectivement une mission possible, mais ce n’est pas la seule mission.

Par exemple, il y a de plus en plus de portages de repas à domicile. Cela permet aux personnes âgées, qui n’ont souvent pas l’envie ou le courage de bien s’alimenter quand elles sont seules, de toujours manger des plats bons et sains.

L’aide intervient également dans la sphère sociale. Une entreprise comme Adaée à Roanne dans la Loire propose ainsi une « aide à la vie sociale ». L’accompagnant fait des sorties avec la personne âgée, la déplace jusqu’à des associations et propose diverses activités pour favoriser l’épanouissement du patient.

De l’aide administrative peut aussi survenir. En effet, ce n’est pas facile pour une personne âgée, qui perd parfois quelques facultés, de remplir ses déclarations, de faire le tri dans ses factures, de penser à faire le chèque du loyer mensuel…

Pourquoi faire appel à un tel service pour ses proches ?

Le bonheur de la personne âgée est évidemment le facteur numéro un à prendre en compte avec une aide à domicile. Au départ, les réticences ne sont pas rares mais après quelques visites, c’est un vrai bol d’oxygène.

Leur autonomie est plus grande puisque l’accompagnant peut mettre en place des habitudes et des aménagements qui permettront à la personne seule de s’en sortir plus facilement après son départ. Il est également là pour vérifier l’état de santé global.

Voir du monde, échanger avec des inconnus fait un bien fou. Il ne faut jamais sous-estimer l’impact de la solitude sur le moral et l’éveil des anciens. Les expressions comme « mal vieillir » sont souvent destinées à des personnes qui n’ont tout simplement plus l’habitude d’interagir en communauté.

D’ailleurs, la présence d’une aide à domicile déclenche souvent en quelques semaines un état d’esprit totalement différent du patient. Auparavant sans but et sans envie, il retrouve le goût de quelques passions, se met à sourire davantage et attend avec impatience la visite quotidienne ou hebdomadaire de l’aide.

Le point de vue financier n’est pas à écarter non plus. En effet, il y a évidemment un coût lié à la présence d’une aide à domicile, mais elle est bien moindre que celui d’une maison de retraite, surtout s’il n’y a pas besoin d’une venue tous les jours. En plus, il y a souvent des aides financières possibles ou une prise en charge partielle des mutuelles.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*