5 façons d’aborder les problèmes de manière holistique

femme-hollistique

Que vous soyez le genre de personne qui aime une touche de drame ou que vous évitiez les conflits à tout prix, les obstacles sont une réalité de la vie. Vous pouvez vous en inquiéter ou prétendre qu’ils n’existent pas, mais ce que vous devez vraiment faire, c’est prendre le contrôle de votre vie.

Sachez que vous pouvez vous préparer à faire face aux problèmes qui se présentent. Pour trouver des solutions durables, vous devez adopter une approche holistique !

Que signifie « holistique » ?

Une approche holistique signifie que l’on réfléchit à la situation dans son ensemble. Que vous pratiquiez une approche parentale holistique, la médecine holistique ou l’incoporiez dans d’autres sphères comme les jeux, sachez que chaque changement apporté à une partie affecte l’ensemble.

Dans un cadre médical, l’approche holistique consiste à s’occuper de la personne dans son ensemble, y compris sa santé physique, mentale et émotionnelle, tout en tenant compte des facteurs sociaux. Cela peut être spécifique au diagnostic, auquel cas une approche holistique peut prendre en compte tous les symptômes possibles ; ou un traitement holistique, qui peut être très créatif et donner au patient le pouvoir de prendre en charge ses propres soins. La médecine holistique comprend les traitements conventionnels et alternatifs.

Voici les différentes approches holistiques de résolution des problèmes courants.

1. Fluidité fonctionnelle

Le problème : vous êtes bloqué sur une seule façon d’envisager un problème ou une solution et vous ne voulez pas y penser différemment. Vous pensez que puisque cela a fonctionné avant, c’est garanti que cela fonctionnera à nouveau.

La solution holistique : Vous pourriez vous tromper ! Ou vous pourriez avoir raison, et il pourrait encore y avoir une meilleure solution. Considérez qu’il pourrait y avoir une solution à laquelle vous n’avez pas encore pensé.

2. Des informations précises et pertinentes

Le problème : les crises interpersonnelles regorgent souvent d’informations non pertinentes. Vous avez probablement vécu un conflit avec un frère, une sœur ou un proche dans lequel la véritable dispute portait en fait sur quelque chose de très différent.

La solution : Dans un moment de calme, évaluez les parties du conflit qui sont liées à la question et celles qui portent sur quelque chose d’entièrement différent. Lorsqu’un problème est très complexe, les solutions sont plus faciles à trouver lorsque vous reléguez au second plan les informations trompeuses ou non pertinentes.

3. Pas de suppositions

Le problème : lorsqu’ils sont confrontés à une complication, les gens font souvent des suppositions sur les contraintes et les obstacles qui empêchent certaines solutions.

La solution : Essayez d’examiner tout ce que vous pensez être vrai à propos de la situation … et considérez ensuite que ce n’est pas le cas. L’autre personne n’a peut-être pas les mêmes informations que vous. Il se peut qu’elle ait interprété quelque chose différemment.

4. Vous contre moi

Le problème : personne n’aime entendre qu’il est fautif et qu’il doit changer. Si quelqu’un entend qu’il a tort, il est naturel d’être sur la défensive – ce qui ne règle pas le conflit !

La solution : Utilisez des déclarations en « je » pour expliquer votre position de manière neutre. Par exemple : « Quand je me sens pressé pendant le travail de cartographie, j’ai peur de ne pas avoir assez de temps pour faire un travail approfondi ». Après tout, la seule personne que vous pouvez contrôler… c’est vous !

5. L’écoute active

Un autre moyen efficace de résoudre les conflits et les discussions quotidiennes ou les problèmes médicaux d’un patient est l’écoute active. Lorsque quelqu’un exprime ce qu’il ressent, répétez-le-lui. Cela est particulièrement utile pour parler avec les patients. Cela renforce le sentiment d’être écouté et crée de l’empathie et de l’appréciation. C’est également une occasion pour le patient d’affiner ou de corriger sa déclaration afin de dissiper les malentendus.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*