Alimentation : le point sur le bon et le mauvais sucre

bon ou mauvais sucre

Saviez-vous qu’il existe plusieurs types de sucres (ou glucides) ? Comment les reconnaître ?

Certains peuvent être consommés sans modération, d’autres sont très mauvais pour la santé. Pour changer vos habitudes alimentaires vers un mode de vie plus sain, vous devez savoir les différencier. Nous vous suggérons de limiter l’apport en sucre rapide et de favoriser les sucres lents. Faites-le point.

Les sucres rapides : faites attention à votre alimentation

Les sucres rapides sont à consommer avec modération ! Ils sont appelés ainsi, car en raison de leur structure moléculaire simple, ces glucides sont assimilés très rapidement par l’organisme. Autrement dit, ils sont vite digérés et n’apportent quasiment rien sur le plan nutritionnel : ce sont des calories vides.

Le plus connu et le plus utilisé dans l’industrie agro-alimentaire est le saccharose (sucre blanc ou sucre de table), qui est issu de la canne à sucre, donc naturel, mais qui a été raffiné. Vous le retrouvez dans les boissons sucrées, les pâtisseries, les confitures, etc.

Les sucres rapides sont donc considérés comme du mauvais sucre. Bien que leur consommation soit nécessaire pour leur apport en glucose (présent dans tous les sucres), en fructose (dans les fruits), ou en lactose (dans les produits laitiers), la ration journalière en sucres simples ne doit pas dépasser 15% de votre alimentation.

Une surconsommation de ces sucres (dans notre alimentation ou boissons alcoolisées) fait rapidement augmenter votre indice glycémique et peut entraîner un diabète de type 2, mais aussi du surpoids.

Les sucres lents : sans danger pour votre santé

Contrairement aux sucres rapides, les sucres lents ont une structure moléculaire complexe et se digèrent moins rapidement. Ils ont un apport riche en nutriments et permettent à l’organisme de produire de l’énergie tout au long de la journée.

Leur indice glycémique est faible, les sucres lents régulent la glycémie de votre organisme ce qui permet de maintenir un équilibre.

Le sucre lent le plus connu est l’amidon. Il est présent dans la plupart des féculents : pommes de terre, lentilles, pois-chiches, … ainsi que dans les produits à base de céréales : maïs, pâtes, riz, pain complet. Les sucres lents sont donc considérés comme du bon sucre.

Ce qu’il faut retenir sur les différents sucres

Les sucres rapides sont présents dans :

  • les fruits (fructose)
  • les produits laitiers (lactose et galactose)
  • le miel, les sirops (érable, agave, etc…)
  • les pâtisseries industrielles
  • le sucre de table (sucre blanc et sucre brun)
  • les boissons sucrées (gazeuses ou à base de jus de fruits concentrés)

Les sucres lents sont présents dans :

  • les produits céréaliers
  • les féculents
  • le pain

Afin de limiter votre consommation en mauvais sucre, pensez à différentes alternatives. Préférez par exemple le pain complet au pain blanc, les pâtisseries maison aux gâteaux industriels, ou encore les fruits frais aux jus concentrés. Limitez également votre consommation en boisson sucrée.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*