5 équipements nécessaires pour un aide-soignant à l’hôpital durant le Covid

masque de protection pour le covid

Face à la seconde vague de la Covid, les hôpitaux se retrouvent une nouvelle fois pris d’assaut par les malades. Les aides-soignants, premiers interlocuteurs au quotidien des personnes hospitalisées, ont encore plus besoin que d’habitude de bons équipements et protections.

Sans eux, ils attraperont la Covid. Pis, ils peuvent transmettre des virus à des personnes déjà affaiblies par la maladie.

Découvrons ensemble les protections requises pour un aide-soignant.

La combinaison jetable : le plus efficace

Dès l’apparition de la Covid, nous avons vu aux informations que les soignants intervenant sur les malades portaient une combinaison jetable. C’est la protection la plus efficace et beaucoup de corps de métiers l’ont adopté comme les ambulanciers.

La combinaison a le mérite de protéger l’ensemble du corps de la personne (jambes, bras, crâne…). Facile à mettre et à enlever, la combinaison jetable pour le corps garantit aussi au soignant qu’il ne ramène pas des gouttelettes tombées sur ses vêtements à son domicile.

Le masque chirurgical

En quelques mois, toute la population française est devenue habituée au port du masque chirurgical.

À destination du grand public, vous retrouvez les masques lavables (en tissu) qui ont un excellent rapport qualité/prix. L’autre option est le masque à usage unique en papier.

Pour un ou une aide-soignant(e), il faut en revanche un masque FFP2. Vous le reconnaissez facilement à sa forme. Ce n’est plus un masque qui retombe de façon droite sur la bouche, mais un masque qui crée une forme de « bec ».

Le coût est plus élevé, aux alentours de 2€ par masque pour un tarif de grossiste, mais l’efficacité est remarquable.

Les gants de protection

Pour toute pandémie, les mains sont souvent la porte d’entrée préférée du virus. Par le toucher, les mains se retrouvent exposées au virus facilement. Ensuite, par réflexe ou usage pratique, nous utilisons les mains pour tout : pour se recoiffer, pour se gratter, pour dire bonjour, pour attraper un objet…

Pour cette raison, tous les soignants intervenant sur des patients atteints de Covid-19 doivent porter en permanence des gants de protection jetables.

Stériles, légers, ils protègent le soignant comme le patient en limitant les risques de transmission de bactéries et de gouttelettes.

Les surchaussures

Si vous suivez bien la liste, vous avez dorénavant quasiment toutes les zones protégées. Mais, il reste un point faible auquel vous ne pensez pas forcément : vos pieds !

Bien évidemment, vous ne marchez pas avec les pieds nus dans votre service. Mais, les chaussures que vous mettez peuvent vous contaminer. Une fois votre travail terminé, vous enlevez vos chaussures avec les mains, les placez dans votre casier ou dans un sac. Puis, quand vous reprenez, vous refaites les mêmes gestes.

Ce moment qui semble sans danger peut vous contaminer. Avec des surchaussures, vous protégez vos chaussures comme vos mains. Vous enlevez et jetez vos surchaussures, lavez bien vos mains et vous n’attrapez pas le virus.

Les gels hydroalcooliques

Les gels hydroalcooliques ne sont pas des vêtements de protection, mais il est opportun de les ajouter à notre liste tant leurs effets sont importants.

Un aide-soignant en 2020 se lave les mains plus souvent que n’importe quel autre métier ! C’est votre rempart numéro 1 contre la Covid. Conseillé aux particuliers, le gel est normalement présent en grande quantité dans les hôpitaux.

Mais, pensez à en avoir dans votre voiture et à votre domicile sans lésiner sur la quantité. Si vous avez le moindre doute sur une contamination possible en touchant un objet en lien avec votre travail, mettez un peu de gel et lavez-vous les mains.

Pour rappel, lisez les conseils de Didier Pittet, qui est considéré comme l’inventeur du gel hydroalcoolique.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*