Comment traiter le cancer des ovaires ?

schema des ovaires

Il est indiscutable que le cancer des ovaires est l’une des maladies les plus meurtrières du monde. Dans la majorité des cas, les femmes âgées de plus de 45 ans sont les plus concernées, notamment celles qui ont dépassé la soixantaine.

En France, le nombre de décès liés au cancer de l’ovaire est estimé à 3 150 par an. Heureusement qu’il est possible de le traiter avec la chirurgie suivie d’une radiothérapie. D’ailleurs, il est bon de noter que les extraits naturels de Beljanski sont efficaces pour détruire les cellules précancéreuses.

Est-il possible de traiter le cancer des ovaires avec les extraits naturels de Beljanski ?

Pour rappel, le Dr Mirko Beljanski (1923-1998) découvrit dans les années 1980 qu’il existe des substances naturelles sélectivement anticancéreuses dans les plantes scientifiquement appelées le Rauwolfia vomitoria, la Pao pereira et de Ginkgo biloba. Il utilisa l’Oncotest, un test biochimique, pour déterminer la véracité des recherches scientifiques qu’il a menées. Il a également découvert que la structure secondaire d’un ADN normal est différente de celui de l’ADN de cellules cancéreuses, car les boucles de l’hélice de l’ADN sont en permanence ouvertes suite d’un contact avec des substances cancérigènes. Scientifiquement, c’est ce que l’on appelle la déstabilisation progressive et cumulative de l’ADN cellulaire. Les recherches du professeur Mirko Beljanski sont enregistrées dans un livre anglais intitulé « The Régulation of DNA Réplication& Transcription », réédité en 2013, chez DemosMedical éditeur.

 

En clair, l’approche Beljanski permet de lutter efficacement contre certains cancers, y compris le cancer des ovaires. Il faut retenir que les recherches scientifiques menées par le Dr Mirko Beljanski ont été confirmées par d’autres chercheurs. On peut donc dire que les extraits naturels sont capables de tuer uniquement les cellules cancéreuses sans attaquer les cellules saines. Une excellente nouvelle pour les femmes qui veulent combattre le cancer des ovaires.

Le cancer des ovaires : les symptômes à reconnaitre

Le cancer des ovaires se classe au 5e range des cancers féminins les plus dangereux en France. Il se développe dans la majorité des cas dans le cortex, et parfois, dans le stroma. Dans tous les cas, il s’agit d’une maladie grave touchant les femmes de plus de 45 ans, qui doit être éradiquée. Bien entendu, il est possible de se tourner vers la chimiothérapie pour le traitement cancer des ovaires. Mais les résultats ne sont pas toujours concluants. La bonne nouvelle c’est que la méthode Beljanski est plus efficace pour lutter contre ce fléau, car les témoignages sont nombreux. Quoi qu’il en soit, il faut demander les avis d’un docteur qualifié avant toute prise de décision. L’idéal serait de contacter un médecin formé à la méthode Beljanski afin d’éviter les mauvaises surprises.

 

D’un point de vue de santé publique, il est important d’apprendre à reconnaitre les symptômes du cancer des ovaires avant de suivre un traitement adapté. Voici les signes de cette maladie : sensation d’inconfort dans le ventre, gonflement visible du ventre, pertes de poids rapide, saignements hors règles, besoin d’uriner plus souvent que le normal, nausées et indigestion.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*