Comment savoir si on est en surpoids ?

balance pour calculer un surpoids

Le surpoids est un problème de santé public majeur en France. Selon les chiffres publiés par Santé Publique France, près de 50 % de Français entre 18 à 74 ans sont en surpoids et les hommes sont les plus susceptibles. Quant à la prévalence de l’obésité, elle constitue les 17 % des adultes. C’est alarmant, car vous savez très bien que les risques du surpoids et de l’obésité pour la santé sont élevés : diabète, maladie cardiovasculaire, cancer, hypertension et bien d’autres encore. Alors, comment savoir si vous êtes en surpoids ou non ? Les réponses !

 

Calculer de l’Indice de Masse Corporelle (IMC)

Pour savoir si vous êtes en surpoids ou non, vous avez la possibilité de calculer votre indice de masse corporelle ou IMC. Validé par l’Organisation Mondiale de la Santé et utilisé par les médecins et les nutritionnistes, l’IMC permet de savoir si votre poids correspond à votre taille. En effet, l’IMC est facile à calculer, car il s’agit de votre poids (en kilogramme) divisé par le carré de votre taille (en mètre). Plus précisément, la formule à utiliser est : IMC = Kg/m2.

Quant à l’interprétation du résultat, un IMC est dit « normal » lorsqu’il est compris entre 18,5 à 25. Par contre, vous êtes en « état de dénutrition » si votre IMC est moins de 18,5, en « état de surpoids » si l’IMC est compris entre 25 à 29,9, et en « état d’obésité » si cet indicateur est supérieur à 30. Toutefois, il faut savoir que le calcul de l’IMC a ses propres limites, parce qu’il n’est pas adapté à tout le monde et plusieurs paramètres peuvent faire évoluer votre IMC. Ce qui n’est pas très efficace pour connaître si l’on est en surpoids ou non.

À titre d’exemple, cette étiquette IMC ne vous indique pas où se loge l’excès de graisse dans votre corps. Si vous faites de la musculation, vous pourrez avoir un IMC élevé alors que vous n’avez pas de la masse graisseuse. De plus, l’IMC n’indique aucune information sur votre santé. Ainsi, il est judicieux de prendre en compte d’autres facteurs tels que le taux de masse grasse et la localisation de celle-ci pour savoir si l’on est en surpoids ou non.

Le Waist to Height Ratio

De nombreux scientifiques ont constaté que c’est l’excès de graisse situé au niveau de l’abdomen qui constitue le plus de risques pour la santé, car il vient perturber le métabolisme. C’est ce que l’on appelle « graisse viscérale » ou « graisse abdominale ». Le Waist to Height Ratio est un indice plus pertinent pour savoir si vous êtes en surpoids ou obèse. Il s’agit ici du rapport tour de taille sur taille.

Autrement dit, il faut évaluer votre tour de taille par rapport à votre stature. Par exemple, vous faites 1,70 mètre et lorsque vous mesurez votre tour de taille au niveau du nombril, vous obtiendrez 0.80 mètre. Donc, votre Waist to Height Ratio est de 0,50. Ensuite, referez-vous au tableau ci-dessous pour savoir si vous êtes en bonne santé, en surpoids ou obèse :

Waist to Height Ratio Entre 18 à 40 ans Plus de 50 ans
Faible Indice moins de 0,4 Indice moins de 0,4
Bonne santé Indice entre 0,4 à 0,5 Indice entre 0,4 à 0,6
Élevé Indice entre 0,51 à 0,56 Indice entre 0,61 à 0,66
Trop élevé Indice plus de 0,57 Indice plus de 0,67

 

Vous l’aurez compris, le rapport tour de taille sur taille doit être compris entre 0,4 à 0,5 pour une personne âgée de 18 à 40 ans. Au-delà de 50 ans, il faut garder la ration en 0,4 et 0,6 pour être en bonne santé. Cependant, l’IMC et le Waist to Height Ratio sont complémentaires.

Il faut savoir que ce sont les facteurs environnementaux tels que l’activité physique et l’alimentation qui contribuent majoritairement dans l’évaluation de votre état de santé (bonne santé, en surpoids ou obèse). Toutefois, ils n’ont pas les mêmes conséquences pour chaque individu. D’où l’intérêt de prendre en compte d’autres facteurs.

 

Les autres facteurs à prendre en compte

Premièrement, pour savoir si on est en surpoids ou non, il faut également considérer la génétique. Et pour cause, elle explique mieux la différence entre chaque individu. Par exemple, il est beaucoup plus facile pour certains de maigrir alors que c’est un véritable casse-tête pour d’autres. Outre la génétique, il y a aussi l’hygiène de vie et l’activité physique.

En effet, l’on peut dire que l’état de surpoids ou d’obésité est lié étroitement à un changement dans votre vie. Par exemple :

  • lorsque vous constatez des formes disgracieuses au niveau du ventre ou des rondeurs au niveau du visage ;
  • lorsque vous essoufflez rapidement pendant un effort physique ;
  • lorsque vous n’entrez plus dans vos vêtements habituels ;
  • lorsque vous constatez que les kilos en trop sont liés à des problèmes de santé ;

Ce n’est pas exhaustif ! Le plus important, c’est de prendre en compte ces changements physiques, hormonaux ou émotionnels avant d’évaluer si vous êtes en surpoids ou non. Autrement dit, ne cherchez pas à avoir le poids des autres. Sinon vous risquez d’être obsédé(e) par la balance.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*