Audioprothésiste : se former à Paris et en Île-de-France

audioprothésiste formation à paris

Spécialiste dans la correction des problèmes de l’audition, l’audioprothésiste est un professionnel de la santé détenteur d’un Diplôme d’Etat.

Après trois ans d’études, il est capable de reconnaître les particularités auditives de chaque patient et ainsi leur trouver une solution personnalisée, que ce soit un appareil auditif ou une thérapie adaptée. Spécialiste des nuisances sonores, il joue également un rôle préventif en essayant de les limiter pour augmenter le confort de vie de sa patientèle.

Quelles études pour devenir audioprothésiste ?

La formation au Diplôme d’Etat d’Audioprothésiste dure trois ans. Elle se découpe en enseignements dirigés, théoriques et pratiques et en stages. Le programme de formation audioprothésiste regroupe de nombreuses matières directement en lien avec la spécialisation de l’étudiant comme l’audiologie, l’otologie, la psychoacoustique, l’audio-prothèse, la culture sonore ou encore la linguistique et phonétique. Elle comprend également des matières plus générales mais indispensables pour l’exercice du métier : communication, gestion, droit, mathématiques et des sciences humaines et sociales.

Les deux premières années d’études se composent de 560 heures de stage chacune. La troisième en comprend 595. Les stages sont à effectuer en laboratoires d’audio-prothèse, en services hospitaliers, en centre de fabrication ou en instituts gérontologiques. Au cours de la troisième année, la rédaction d’un mémoire est exigée pour la validation du diplôme.

Au cours de ses études, le futur audioprothésiste apprend à déterminer le degré de surdité des patients et les corrections à apporter. Il apprend également à réaliser, adapter et régler une prothèse auditive et à expliquer à ses patients le fonctionnement et l’entretien de la prothèse. La patience et le relationnel sont donc des qualités indispensables pour exercer ce métier.

Comment intégrer une formation en audio-prothèse ?

Les formations au Diplôme d’Etat d’Audioprothésiste sont accessibles sur concours. Les candidats doivent être titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme de niveau similaire. Bien qu’aucune filière ne soit exigée, il est préférable d’avoir un bac scientifique.

L’examen d’entrée comporte trois épreuves écrites (mathématiques, physique et biologie) qui reprennent le programme de la filière scientifique du baccalauréat. Les étudiants doivent également passer une épreuve orale afin d’examiner leurs motivations, leurs aptitudes psychotechniques ainsi que leurs connaissances en culture générale.

Chaque école a un nombre de places limité, fixé par les agences régionales de santé. En générale, chaque formation reçoit entre 20 et 30 élèves. En France, il n’existe que 7 écoles d’audio-prothèse, dont une seule en Île-de-France. Pour être sûr d’intégrer une formation, il est indispensable de se préparer au concours.

Quelle alternative au Diplôme d’Etat d’Audioprothésiste ?

Face à cette possibilité limitée d’intégrer une formation en audio-prothèse en France, Progress Santé s’est associé à l’Université Europea de Madrid. Chaque année, l’université espagnole accueille une trentaine d’étudiants en formation semi-présentielle. Les équipes pédagogiques madrilènes et parisiennes collaborent pour accompagner, encadrer et préparer les étudiants français au Diplôme d’Audioprothésiste de l’Université Europea. Cette formation, unique à Paris permet aux étudiants inscrits en semi-présentiel d’obtenir un diplôme européen. Les études se faisant en espagnol, l’étudiant perfectionne ses connaissances linguistiques et développe ainsi de nouvelles capacités utiles pour son avenir professionnel.

En cas d’échec au concours d’entrée à la formation au Diplôme d’Etat d’Audioprothésiste, l’étudiant peut s’orienter vers une formation d’assistant technique en audio-prothèse. Il acquiert alors les compétences nécessaires pour seconder l’audioprothésiste dans ses activités quotidiennes. Il peut également assurer l’accompagnement des malentendants. Cette formation existe notamment sur Paris. Une fois le diplôme d’assistant en audio-prothèse acquis, il peut tenter de nouveau sa chance au concours de formation du Diplôme d’Etat d’Audioprothésiste

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*