Archives du tag "Synthèse de presse"

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 13 juillet

13 juillet 2011

Un nouvel hôpital voit le jour –  La rénovation de l’hôpital Rothschild (AP-HP) est à présent terminée. Cet établissement ultramoderne devient un pôle important dans la prise en charge des personnes très âgées ou en situation de handicap. « C’est une offre de soins de proximité et de référence, de très haut niveau, assure Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP » Outre  les 308 lits, l’hôpital compte des appartements témoins dont l’objectif est de préparer les personnes atteintes de problèmes neurologiques à revivre en société.. Le Parisien 13/07/2011

 

Les malades du cancer soignés près de chez eux – Une convention signée hier à Montfermeil en présence de représentants de l’AP-HP et de l’Agence nationale de la santé doit permettre aux habitants de la zone nord de Paris d’être soignés contre le cancer près de chez eux. Cette convention associe les hôpitaux : Avicenne (AP-HP), Jean-Verdier (AP-HP), René-Muret (AP-HP), le CHI André- Grégoire (Montreuil), le groupe intercommunal hospitalier Le Raincy-Montfermeil et la clinique Hoffmann (Rosny). Elle formalise la mise en place des différentes étapes depuis le dépistage, la prise en charge jusqu’au traitement. Le Parisien – 13/07/2011.

 

Première greffe mondiale des deux jambes. Le chirurgien espagnol Pedro Cavadas, à qui l’on doit déjà la première double greffe de bras, vient de réaliser la première double greffe de jambes sur un patient d’une vingtaine d’années. L’intervention a commencé dimanche et s’est achevée lundi matin. Elle a nécessité la présence de 35 médecins, infirmières et assistants. Malgré ce succès, le monde médicale reste réservé, car la question sera de savoir si le patient pourra réellement utilisé ces jambes. En France, on a dénombré 8000 amputations des membres inférieurs en 2010. Le professeur Dubernard déplore les freins qui existe en France concernant ce genre d’interventions innovantes. Le Figaro – 13/07/11

 

Télématin : Les enfants et le tabagisme passif – D’après deux nouvelles études, le tabagisme passif augmente les troubles de santé mentale chez les enfants. Explications du Dr. Yann Le Strat, psychiatre à l’Hôpital Louis Mourier (AP-HP)France 2 – Télématin 12/07/2011

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 7 juillet

07 juillet 2011

Nouvelle alliance pour décloisonner la recherche – Labellisé par l’Institut national du cancer (INCa), et accompagné d’une dotation globale de 21,7M€, le cancéropôle d’Ile-de-France représente 42% des forces nationales en recherche et en soins, et 60,3% des publications dans les revues d’excellence. Le nouveau président de l’institution, le Pr. François Sigaux, entend « faire rapidement émerger une véritable alliance de cancérologie » en créant des liens notamment avec l’institut Curie, l’institut Gustave Roussy, l’institut universitaires d’hématologie de l’hôpital Saint-Louis (AP-HP) ainsi que les nombreux services d’excellence de l’AP-HP. Pour s’adapter au deuxième plan Cancer, le cancéropôle a décidé de recentrer son action autour de 3 grands axes stratégiques : la recherche fondamentale, la recherche translationnelle et clinique, et la recherche épidémiologique autour des inégalités liées au cancer. – Le Quotidien du Médecin – 07/07

 

Comment l’Afssaps va faire le tri dans les médicaments – Afin de réévaluer quelque 100 à 200 molécules avant la fin 2011, soit 4 000 médicaments, l’Afssaps s’est dotée d’un nouvel outil informatique, un algorithme qui vise à hiérarchiser les médicaments sur une grille de notation de 1 450 points. A partir d’un score de 600 points, la molécule risque d’être retirée du marché. Parmi les critères entrant dans l’élaboration de l’algorithme figure la comparaison avec les autres pays européens, les risques intrinsèques aux molécules, leur mode d’administration et les risques avérés. Cet outil a été développé par François Hébert, ancien élève de l’Ecole polytechnique et de l’Ecole nationale d’aéronautique. – Le Figaro – 07/07

 

L’ASN alerte à l’irradiation excessive par imagerie médicale en France – L’augmentation des doses de radioactivité délivrées aux patients par imagerie médicale (en particulier les scanners) est devenue préoccupante et doit être maîtrisée selon l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui a constaté une augmentation de 47% des doses délivrées aux patients en 5 ans. Selon l’ASN, le remplacement de certains examens de scanner par l’imagerie par résonance magnétique (IRM) s’impose. Mais la France ne possède que 8,7 IRM  par million d’habitants contre une moyenne européenne de 20. L’ASN recommande par ailleurs d’améliorer la formation des praticiens et que soit réellement appliqué le « principe de justification ». Il s’agit d’un problème de santé publique puisque la hausse incontrôlée de ces examens pourrait favoriser la survenue de cancers. – Les Echos – 07/07, La Croix – 07/07

 

Les masques contre la pollution - Pour se protéger de la pollution des particules fines, de plus en plus de personnes utilisent des masques. Toutefois la protection est inefficace car ces produits bloquent les grosses particules mais laissent passer les plus fines.  Interview du Pr Michel Aubier, chef du service de pneumologie de l’hôpital Bichat (AP-HP). – France 2 – Télématin – 06/07 (7h41)

 

Bactérie E.Coli : 4 personnes sont hospitalisées à Lille dont un bébé (Hôpital Necker – AP-HP) – Interview du Pr Patrick Berche, chef du service de microbiologie de l’hôpital Necker (AP-HP), à propos des nouvelles hospitalisations à Lille à cause de la bactérie E.Coli. – BFM TV – 07/07 (7h17)

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 6 juillet

06 juillet 2011

Seniors : ces médicaments qui augmentent la mortalité – Plus de 70 molécules très prescrites présenteraient des dangers pour les personnes âgées. En cause, l’effet anticholinergique qui a pour conséquence des troubles de l’équilibre, de la vision, de la mémoire, une faiblesse musculaire ou encore un discours incohérent. Une étude américaine a même démontré que ces molécules augmentaient le taux de mortalité car les effets cités ci-dessus favorisaient les chutes. Cette hausse de la mortalité liée à l’effet anticholinergique repose la question des surprescriptions médicales chez des personnes âgées. Pour le Dr. Olivier de Ladoucette, psychiatre et gériatre à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), « les gériatres (…) ne doivent pas hésiter à supprimer tous les produits contenant des anticholinergique » même si ceux-ci ne doivent pas être retirer du marché. « Si ces molécules sont susceptibles d’être délétères chez les seniors, ils ne le sont pas pour le reste de la population » tempère le Pr. Olivier Saint-Jean, chef du service gériatrie à l’hôpital Georges-Pompidou (AP-HP).  Pour Dominique Maraninchi, nouveau directeur de l’Afssaps, « les personnes âgées sont polymédicamentées », or « on ne connaît pas bien les effets secondaires des médicaments dans cette population ». L’agence procède actuellement à un réexamen de la balance bénéfice-risque de plus d’une centaine de molécules. – Le Figaro (1), (2) – 06/07

 

Les 50 médicaments de l’été France Soir fait la liste des 50 médicaments à prendre avec soi en partant en vacances. Comme tous les ans, le moustique est la bête noire des vacanciers avec déjà 80 suspicions de cas de dengue et de chikungunya (depuis démentis). Sur les côtes atlantiques et méditerranéennes, l’Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral (EID) a mis en place des campagnes de désinsectisation. Autre ennemi des vacanciers, les méduses, qui ont déjà investi les plages du Sud-Ouest. Une piqûre de  Pelagia nocticula, espèce la plus répandue en France, peut entraîner des brûlures, crises d’asthme et d’allergie pouvant aller jusqu’à la syncope chez les personnes sensibles. – France Soir – 06/07

 

Les rythmes scolaires en question - Ce débat a pour thème le rapport publié hier sur les rythmes scolaires. Il préconise des journées et des vacances d’été plus courtes pour les élèves. Les invitées sont : le Dr. Marie-Françoise Vecchierini, de l’unité fonctionnelle : exploration et prise en charge des troubles du sommeil et de la vigilance à l’Hôtel Dieu (AP-HP), Corinne Tapiero, vice-présidente et porte-parole de la PEEP Paris, et Laurence Debril, journaliste spécialisée éducation à « L’Express ». Marie-Françoise Vecchierini insiste sur les rythmes de performances et de vigilance des élèves lors de la semaine des quatre jours, puis sur la nécessité de cohérence des réformes et de récupération du temps pris par les activités extra-scolaires sur celui des apprentissages. – I Télé – Arrêt sur info – 05/07 (11h39)

 

Vigilio invente un patch pour alerter en cas de chute – C’est en utilisant son expérience comme médecin urgentiste à l’hôpital Cochin (AP-HP) que Jean-Eric Lundy, fondateur de Vigilio, a mis au point « Vigifall », un patch pour les personnes âgées, servant à alerter les secours en cas de chute. La Start-up a pu lever 2M€ depuis sa création en 2005 et a collaboré avec le laboratoire TIMC-Imag de Grenoble ou l’équipe biomatériaux du Laboratoire de chimie des polymères organiques (CNRS) de Bordeaux pour la conception du dispositif. Le produit sera testé en septembre sur 100 personnes, en partenariat avec l’AP-HP, le Samu et le Conseil général de l’Essonne, et devrait être commercialisé dès octobre. – Les Echos – 06/07

 

«Une forme d’autisme»Michel Lejoyeux, professeur de psychiatrie à l’hôpital Bichat (AP-HP), s’exprime sur le développement des sites Internet participatifs. Il ne voit pas cette situation d’un mauvais œil estimant qu’ « il y a un effet défouloir évident », tant que cela ne se fait pas au détriment des relations sociales. Il ne faut pas que cela devienne « un mode exclusif de communication » car celle-ci se fait de façon « unilatérale », « le rapport à l’autre est absent, il n’y a pas d’échange entre les personnes ». Dans un cas extrême comme celui-ci, « il y a une forme d’autisme du virtuel ».Aujourd’hui en France – 06/07

 

Le rythme cardiaque – Avec ou sans rendez-vous est consacré aujourd’hui aux troubles du rythme cardiaque. Les développements technologiques ont bouleversé la prise en charge des pathologies cardiaques. Invité :  Dr. Robert Frank. Pionner dans ce domaine, Robert Frank a dirigé jusqu’à l’an dernier l’Unité de Rythmologie du Département de Cardiologie de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP).France Culture – 05/07 (14h00)

 

Des kits de survie pour les bacheliers (hôpital Saint-Louis AP-HP) - L’association « victimes et citoyen contre l’insécurité routière » a décidé de distribuer aux bacheliers des kits de survie pour leur permettre de passer de bonnes vacances. Interview du Docteur Victoire de Lastours, du service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Saint Louis (AP-HP) qui revient sur les maladies sexuellement transmissibles. – France Bleu – 05/07 (7h07)

 

L’importance des pieds – Interview du Dr Christophe Piat, du service de chirurgie orthopédique et traumatologique de l’hôpital Henri-Mondor (AP-HP). Il analyse l’importance des pieds. On fait entre 5000 et 10000 pas par jours, occasionnant des chocs avec le sol d’ou l’importance de bien choisir ses chaussures – Europe 1 -  Dans l’air du temps – 05/07 (15h20)

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 1 juillet

01 juillet 2011

Le Magazine de la Santé : Les maestros du cœur – Il est désormais possible de remplacer des éléments défectueux du coeur, de régler ses battements au lieu de le remplacer entièrement. Reportage au sein du service de chirurgie cardiaque et cardiologie de l’hôpital Henri-Mondor (AP-HP). Interview du Dr Jean-Paul Couétil, du service de chirurgie cardiaque, Bruno Borra, kinésithérapeute, et des Drs Emilie Fougères, Emmanuel Teiger, Alexandre Bensaïd, Pascal Lim, Nicolas Lellouch du service de cardiologie. – France 5 – Le Magazine de la Santé – 30/06 (14h01)

 

René Frydman : l’enfant au cœur de la vie – Rencontre avec René Frydman, gynécologue obstréticien, Professeur des universités, et chef du pôle mère-enfant de l’hôpital Antoine Béclère (AP-HP).  – France Culture – La Marche des sciences – 30/06 (13h57)

 

 Pierre Gressens, directeur de recherche au sein du centre neurosciences et pédiatrie de l’hôpital Robert-Debré (AP-HP), est lauréat du prix Roger de Spoelberch, qui récompense ses travaux sur les atteintes cérébrales du nouveau-né et sur les stratégies à mettre en œuvre pour protéger le cerveau des prématurés. – La Recherche – 01/07

 

Vivre ses rêves en dormant – Le TSCP (Trouble comportemental en sommeil paradoxal) est une maladie durant laquelle les patients vivent « physiquement » leur rêves. Le « verrou cérébral » qui nous empêche de mimer nos rêves ne fonctionne pas chez eux. Ce trouble permet aux chercheurs d’observer en direct les rêves, et non plus de les étudier après un récit basé sur les souvenirs, et peut être biaisé.  Cette maladie, qui se déroule lors du sommeil paradoxal qui se produit toutes les 90 minutes et dure 15 minutes, touche surtout les plus de 60 ans. Les études menées sur ces patients nous ont appris que nos rêves ne sont si souvent que ça saugrenus, et que les rêves durant lesquelles nous nous battons nous permettent de nous « aguerrir » en vue de vraies menaces. On apprend également que nos rêves se produisent sur une longue période de sommeil paradoxal. Damien léger, médecin responsable du centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-dieu (AP-HP),  nous explique que ces travaux ont montré que dans les pays industrialisés 20 % de la population étaient touchés. Les données sont mal connus dans les pays non industrialisés.  – La Recherche – 01/07/11

 

Retour des otages – le suivi psychologique – Interview du Dr. Louis Jehel, responsable de l’unité fonctionnelle de psychiatrie de l’hôpital Tenon (AP-HP), et président de la société française de psychotraumatologie et du Dr. Patrice Louville, du service de psychiatrie de l’hôpital Corentin-Celton (AP-HP). – France Inter – 30/06 (7h13) – France 5 – Le Magazine de la Santé – 30/06 (13h39) – France Inter – 30/06 (7h13) – France 2 – 30/06 (13h17)

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 28 juin

28 juin 2011

Le CAC 40 toujours pas à l’heure de la parité – Avec le départ d’Anne Lauvergeon comme présidente du directoire d’Areva, plus aucune femme ne dirige une des 120 plus grandes entreprises françaises. La proportion de femmes dans les conseils d’administrations du CAC 40 en 2011 n’est que de 20,8%. Au total, elles occupent 119 mandats d’administrateurs sur 573. Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP est l’une des 8 femmes à présider un comité du conseil d’administration, elle dirige en effet le comité d’éthique du conseil d’administration d’EDF. – Paris Match – 23/06

 

Maladie de la rétine : faites-vous dépisterL’hôpital Ambroise-Paré de Boulogne (AP-HP) organise aujourd’hui, pour les plus de 55 ans, une journée de dépistage de la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), maladie dégénérative de la rétine d’évolution chronique qui entraîne une perte progressive de la vision centrale. Ce dépistage sera assuré par le service ophtalmologie de l’hôpital entre 10h et 15h. – Le Parisien – 28/06

 

Fortes chaleurs :  comment le corps s’adapte-t-il ?Le Dr. Michel Nahon, médecin urgentiste à l’hôpital Necker – Samu 75 (AP-HP), est interviewé dans ce reportage pour donner des conseils permettant de supporter les températures très élevées de ces prochains jours. Il indique que le corps met plusieurs jours à réguler sa température. Il explique pourquoi les bébés et les personnes âgées sont les plus vulnérables car ces personnes sont moins aptes à réguler une température excessive et recommande de veiller, particulièrement pour elles, à une bonne hydratation – France 5 – Le Magazine de la Santé – 27/06 (13h38)

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 27 juin

27 juin 2011

Quand faut-il partir à la maternité ? – L’hôpital Antoine Béclère (AP-HP) pratique trois mille accouchements par an. Reportage sur les inquiétudes des futures mamans. Beaucoup viennent quand elles ont des contractions alors que l’accouchement n’est pas encore à l’ordre du jour. Interview de femmes enceintes, de sages-femmes et d’infirmières. – France 5 – Les Maternelles – 24/06 (9h21)

 

Le retour des infections sexuellement transmissibles (IST) (dossier) – Les chiffres les plus récents, obtenus en 2009 par l’Institut de Veille Sanitaire (INVS) montrent une augmentation de la blennorragie ou des chlamydioses. Pour le Pr. Michel Janier, du Centre : clinique et biologique des MST à l’hôpital Saint-Louis (AP-HP) « cela pose des questions sur l’efficacité des mesures en place visant à les prévenir ». Car si dans 9 cas sur 10, les jeunes utilisent un préservatif lors de leur premier rapport sexuel, ils sont très mal informé sur les IST. Par ailleurs, si certaines IST se révèlent par des signes évidents, elles restent souvent silencieuses. De nombreuses personnes en sont donc porteuses sans le savoir. « Le dépistage est l’outil de lutte le plus efficace pour les identifier et les traiter précocement » rappelle le Dr. Caroline Semaille (INVS). Ce dépistage est important en ce qui concerne les chlamydioses qui sont la première cause de grossesse extra-utérine chez 2% des femmes infectées et peut conduire, chez l’homme, à une inflammation des testicules ou de l’épididyme dans 5% des cas. – Le Figaro – 27/06

 

Faire face à la chaleur – Conseils du Dr Marie-Christine Ballester, du service des urgences de l’hôpital européen Georges Pompidou (AP-HP), afin de faire face à la vague de chaleur qui va frapper la France aujourd’hui. Ne pas sortir de chez-soi aux heures de grande chaleur (entre 12h et 16h) et boire beaucoup d’eau environ 1 1/2 l d’eau- RMC Info – 27/06 (6h07)

 

Nouveaux cas d’intoxication à la bactérie E.coli – En plateau, le Pr. Patrick Berche, chef du service de bactériologie-virologie-parasitologie et hygiène de l’hôpital Necker (AP-HP), est appelé à se prononcer sur les nouveaux cas avérés d’intoxication à la bactérie E.coli. Il s’agit de la même bactérie qu’en Allemagne, une bactérie très résistante aux antibiotiques. L’important est d’arrêter la source de contamination, car cette bactérie produit des toxines qui passent dans le sang, cause l’anémie, endommage la fonction rénale et peuvent agir sur le cerveau- BFM TV – 24/06 (17h54)

 

La conception des médicaments – Interview du Pr. François Chast, chef de service pharmacie-pharmacologie-toxicologie de l’Hôtel-Dieu (AP-HP).  De Henri-Philippe Husson, président de l’académie nationale de pharmacie. De David Simonnet, président d’Axyntis. Long reportage sur toute la chaîne de production des médicaments, aujourd’hui mondiale. Le Pr. François Chast fait état du risque de malfaçon pour certains d’entre eux et du risque qu’ils font encourir aux patients. Il indique l’impossibilité de connaitre la provenance de la matière première du médicament  dont il dispose- TF1 – 24/06 (20h01)

 

Grossesse : des tests simplifiés pour le fœtus (dossier) – Pour l’année 2010, un dépistage plus performant de la trisomie 21 a déjà fait chuter de 30% le recours aux amniocentèses, et cette baisse devrait s’intensifier dès 2011. Le dépistage dit « combiné » fait appel à une échographie au premier trimestre et dans le même temps à un dosage de 2 nouveaux marqueurs sanguins. A terme, le nombre d’amniocentèses et de biopsies de trophoblastes devrait être divisé par 2, voire par 3 selon le Pr. Yves Ville, chef du service de gynécologie-obstétrique de l’hôpital Necker (AP-HP). Reste la délicate question de l’information, puisque jusqu’ici, la réglementation prévoyait que toute femme enceinte soit informée de la possibilité de recourir au dépistage prénatal de la trisomie 21. Or, la version finale du texte adopté  lors de la révision des lois bioéthiques stipule que l’information reçue par la femme devrait être « loyale, claire et adaptée à sa situation ». Pour le Pr. Ville, cela représente « une réelle menace pour l’égalité et l’autonomie des femmes face au dépistage prénatal » puisque la femme enceinte « laisse au pouvoir médical la possibilité de ne pas l’informer ou d’interpréter l’information qu’il serait bon de lui délivrer ». – Le Figaro – 27/06

 

Peut-on boire un peu de vin pendant la grossesse ? – Le Pr. Dominique Luton, chef du département de gynécologie obstétrique Bichat-Beaujon (AP-HP), s’exprime sur le sujet. Il rappelle que l’alcool peut entraîner de nombreux symptômes chez le fœtus atteint. Ces conséquences sont liées au passage de l’alcool maternel au travers du placenta, exposant ainsi directement le fœtus. A son échelle, l’exposition est encore plus grave car le foie de celui-ci, immature, ne permet pas une élimination optimale. C’est pourquoi même de petites doses peuvent entraîner des atteintes irréversibles. Malgré les recommandations, 40% des femmes enceintes consomment de l’alcool et 5% ont un niveau d’intoxication élevé. Le message est pourtant clair : il ne faut pas boire du tout d’alcool pendant la grossesse et donc pas de vin même en petite quantité. – Le Figaro – 27/06

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 23 juin

23 juin 2011

Le chiffre 17 millions d’euros – L’activité de valorisation de l’AP-HP a généré, en 2010, 17M€ de revenus, dont 3,9M€ de licences sur brevets et savoir-faire. Les innovations couvrent de nombreux domaine, qui vont des molécules thérapeutiques aux dispositifs médicaux en passant par les biomatériaux et thérapies cellulaires ou génétiques. Les partenariats de recherche ont généré, un chiffre d’affaires de 7,3M€, 5 start-up ont été créées, l’institution dispose d’un portefeuille de 418 familles de brevets, de 685 partenariats de R&D, et 42 nouvelles demandes de brevets ont été déposé en 2010. – Les Echos – 23/06

 

Les défis de l’Institut du cerveau et de la moelle (ICM) – Le nouvel institut parisien, hébergé sur le site de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), souhaite « figurer parmi les 5 premiers centres au plan mondial en neurosciences dans les 10 ans à venir » dixit Gérard Saillant, son président. Parmi les équipes de recherche déjà présentes, 17 ont été sélectionnées, après une évaluation par l’Aeres (Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur). L’ICM devrait offrir aux chercheurs un cadre de travail favorable de part le regroupement dans un même bâtiment et l’accès à des équipements technologiques. La stratégie de recherche devrait s’orienter vers la maladie de Parkinson et d’Alzheimer, la sclérose en plaques, et l’épilepsie. Pour Bertrand Fontaine, directeur scientifique, « le but de l’ICM est de transformer des maladies gravement invalidantes en simples maladies chroniques » – Les Echos – 23/06

 

Les antibiotiques redeviennent automatiques – Depuis cinq ans, la consommation d’antibiotiques repart à la hausse. Plus inquiétant, certaines bactéries résistent désormais aux antibiotiques. Le Pr Benoît Schlemmer, chef du service de réanimation médicale de l’hôpital Saint-Louis (AP-HP) recommande une meilleure et moindre utilisation des antibiotiques existants pour protéger leur efficacité . – TF1 – 21/06 (20h18)

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 22 juin

22 juin 2011

Chirurgie : moins de temps passé à l’hôpital  – Avec seulement 35% d’actes de chirurgie réalisés en ambulatoire, la France est très en retard en ce qui concerne la chirurgie ambulatoire, le secteur public accusant davantage ce retard que le privé avec seulement 22 % des actes réalisés sans hospitalisation, contre 35% sur l’ensemble du pays. Mireille Faugère, directrice de l’AP-HP est bien décidée à développer cette pratique qui présente de nombreux avantages ; rétablissement et reprise d’activité plus rapides et réduction du risque de maladies nosocomiales : « dès la fin 2011, 30 % de notre activité chirurgicale devra être réalisée en ambulatoire », y compris pour des actes chirurgicaux lourds. – France Soir  – 22/06 20 minutes  – 22/06

 

Avec ou sans rendez-vous : Les IHU  – L’émission est consacrée aujourd’hui aux Instituts Hospitalo-Universitaires, du concept à la réalité. Comment est né le concept d’IHU ? Comment ont-ils été conçus, retenus, dans quel cadre ?  Que vont-ils apporter ?  Comment se situent-ils au sein du tissu hospitalier et de la recherche ?. Le Pr.  Arnold Munnich, chef du service de génétique médicale à l’hôpital Necker (AP-HP) et le Pr. Alain Fischer, chef du service immunologie hématologie dans le même hôpital vont répondre a ces différentes questions. Le Pr. Arnold Munnich est également le conseiller à la Présidence de la République pour la recherche biomédicale et la santé. Le Pr. Alain Fischer est le Directeur de l’IHU Imagine à l’hôpital Necker (AP-HP). – France Culture  – Avec ou sans rendez-vous - 21/06

 

Don d’organes : la France est-elle en retard ? Dans « Edition spéciale » de Canal +, Le Pr. Eric Rondeau, chef du service des urgences néphrologiques et transplantation rénale à l’hôpital Tenon (AP-HP), invité à l’occasion de la 11ème Journée Nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, parle de la nouvelle campagne. Thème de la campagne « pour sauver des vies, il suffit de l’avoir dit ». Le reportage montre également l’interview de : Sylvie Grusseille, coordinatrice de prélèvement à l’hôpital Tenon (AP-HP). – Canal+ – Edition spéciale – 21 juin

 

Alerte aux laits dangereux pour les bébés – Le Syndicat français des aliments de l’enfance (SFAE) alerte sur les risques liés à la consommation de laits non adaptés pour les bébés. Le Pr. Bertrand Chevallier, chef du pôle pédiatrie de l’hôpital Ambroise-Paré (AP-HP) parle même de « maltraitance nutritionnelle ». Le lait de chèvre expose l’enfant à des carences en fer et certaines vitamines. Le lait de brebis est trop gras et riche en protéines. Le lait d’ânesse ne présente de garanties sanitaires suffisantes. Les jus de végétaux sont trop pauvres pour couvrir les besoins de l’enfant. Le lait infantile doit donc rester l’aliment essentiel de l’enfant. – Aujourd’hui – 22/06

 

Les espoirs suscité par l’Exemestane. – Selon une étude internationale récente, présentée à Chicago et qui sera présentée lors du Congrès Eurocancer de Paris, l’Exemestane pourrait réduire de 65% le développement du cancer du sein chez certaines femmes particulièrement à risques. Le Pr. David Khayat, chef du service d’oncologie médicale à l’hôpital Pitié-Salpêtrière (AP-HP) précise les résultats de cette étude et indique à quelles femmes ce traitement pourrait être prescrit.  France_2 – Télématin – 21 juin (06h37)

 

Fente labio-palatine : les progrès de la médecine - Le Dr Laurence Benouaiche, du service de chirurgie maxillo faciale, stomatologie pédiatrique de l’hôpital Necker de Paris (AP-HP), est l’invitée de l’émission. Elle décrit la fente labio-palatine, plus communément appelée « bec-de-lièvre », une anomalie qui concerne en moyenne un enfant sur mille chez les Européens, et indique le processus de reconstruction . – France_5 – Allô Docteurs - 21 juin

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 20 juin

20 juin 2011

L’Hydrocéphalie – L’hydrocéphalie, qui est une accumulation de liquide céphalo-rachidien entre le crâne et le cerveau nécessite parfois une intervention chirurgicale. Le Dr Stéphanie Puget du service de neurochirurgie pédiatrique de l’Hôpital Necker (AP-HP) nous décrit cette pathologie et nous explique l’intervention qui consiste à poser une valve de dérivation vers le péritoine. – France 5 – Le Magazine de la Santé – 17/06 (13h42)

 

Le décloisonnement sur ordonnance – L’une des propositions pour lever les freins à l’accès aux soins des personnes en situation de handicap est la sensibilisation et la formation des professionnels, de santé comme du médico-social. En cela, la mission handicap de l’AP-HP a prouver son utilité dans l’amélioration de l’accueil et de la prise en charge des patients handicapés mentaux, grâce notamment au kit de communication diffusé à travers la France. Ce kit permet à la fois à l’équipe soignante d’interroger le patient mais aussi au patient de s’exprimer tout au long de la prise en charge. – Vivre Ensemble – 01/06

 

L’enfer des hypersensibles chimique multiple – L’hypersensibilité chimique multiple est une maladie reconnue aux Etats-Unis, en Allemagne et au Canada, mais pas en France, ni à l’Oms. On préfère parler de syndrome d’intolérance aux odeurs chimiques. Les patients finissent par vivre reclus chez eux.  Intervention  du Dr. Lynda Bensefa Colas, du service des pathologies professionnelles à l’hôpital Cochin (AP-HP), et du Dr. Fradin, fondateur de l’Institut de médecine environnementale. – RFI – 19/06 (7h52)

Synthèse de presse

Synthèse de presse AP-HP du 17 juin

17 juin 2011

M. René Frydman, professeur des Universités, gynécologue des hôpitaux de Paris, chef du service de gynécologie-obstétrique à l’hôpital Antoine Béclère (AP-HP), s’est vu confier la présidence du Haut comité médical d’Ile-de-France – Créé en novembre dernier par la région, ce comité s’est vu confier une mission de réflexion et de propositions sur les grands thèmes liés à la santé publique en Ile-de-France examinés sous l’angle sanitaire et sur le plan de l’organisation. Il remplira aussi une mission d’expertise de l’offre de soins des professionnels paramédicaux, mise en relation avec les besoins en santé de la population francilienne. Outre le Pr. Frydman, le comité comprendra 18 membres dont le Pr. Olivier Lyon-Caen, responsable du département de neurologie à la Pitié-Salpêtrière (AP-HP). – Bulletin Quotidien – 17/06

 

Recherche biomédicale – Valérie Pécresse redore les CHU – La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche fait un point sur les 22Mds€ consacrés à la Recherche par le plan d’investissements d’avenir. La recherche biomédicale  bénéficiera d’1Md à dépenser sur 10 ans destiné aux équipements et laboratoires d’excellence, aux infrastructures nationales en biologie et santé, aux nanobiotechnologies et aux démonstrateurs préindustriels en biotechnologie. Valérie Pécresse souhaite « réaffirmer la vocation des centres hospitalo-universitaires » pour « faire de la recherche en donnant le même poids aux soins, à la formation et à la recherche ». Elle donne pour exemple l’AP-HP qui est la grande gagnante des investissements d’avenir avec « plus de 300M€ cash sur 10 ans pour plus d’une vingtaine de projets dont l’AP-HP est partenaire : 3 IHU, 3 projets prometteurs, 8 cohortes, 7 laboratoires d’excellence, 2 équipements d’excellence, et 2 infrastructures nationales». – Le Quotidien du Médecin – 16/06

 

Intoxication alimentaire dans le nord – A la suite de l’intoxication alimentaire dans le nord de la France, plusieurs médecins de l’AP-HP sont intervenus dans les médias.

Sur BFM TV, le Pr. Patrick Berche, chef du service de bactériologie-virologie de l’hôpital Necker (AP-HP) décrit le processus de contamination de la viande par la bactérie Escherichia Coli.

Dans le Magazine de la Santé (France 5) le Pr. Olivier Goulet, chef du service de gastro-entérologie, hépatologie et nutrition pédiatriques de l’hôpital Necker (AP-HP) précise comment la bactérie affecte les reins en secrétant des toxines, ce qui peut conduire à une insuffisance rénale.

Sur Canal +  le Dr. Patricia Mariani, du service de microbiologie de l’hôpital Robert Debré (AP-HP) fait un historique de la découverte de la bactérie en 1980, des risques pour les enfants et rappelle plusieurs recommandations importantes : cuire les steacks hachés à cœur, éviter les fromages au lait cru et se laver les mains.

 BFM TV  16/06 (15h38); France 5 – Magazine de la santé 16/06 (13h41), Canal + La Matinale 17/06 (7h18)

 

Le suicide chez l’enfant – En plateau, le Dr. Christian Flavigny du service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), précise les causes des pensées suicidaires chez l’enfant. Il estime que ces manifestations sont plus présentes chez les garçons, qui se représentent la mort comme quelque chose de flou. – France 3 – 16/06 (12h37)

 

Le sommeil et ses paradoxes – En plateau, le Pr. Laurent Cohen, du service de neurologie de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (AP-HP), nous explique les paradoxes du sommeil. Il présente un film réalisé par l’équipe du Dr Isabelle Arnulf, de l’unité fonctionnelle : pathologie du sommeil de l’hôpital La Pitié-Salpêtrière (AP-HP). – France 5 – Le Magazine de la Santé – 16/06 (14h18)

Photos on flickr

Twitter

Archives

© 2013 APHP Actualités

Mentions légales