Webzine

Sarah : une nouvelle étude de l’AP-HP dans le traitement du cancer du foie

23 juillet 2012

L’AP-HP a lancé un essai clinique, appelé SARAH*, afin d’évaluer chez des patients atteints de cancer du foie l’injection dans les artères hépatiques de microsphères de résine radioactives (aussi appelé radioembolisation) par rapport au traitement de référence (sorafenib). Retour sur cet essai prometteur qui se met en place.

Le cancer du foie (carcinome hépatocellulaire, CHC) est l’un des 10 cancers les plus fréquents au monde. Avec près de 750 000 cas diagnostiqués chaque année, c’est la 3ème cause de mortalité par cancer. Il est observé chez des personnes dont le foie est gravement atteint ou cirrhotique, à la suite d’affections telles que l’hépatite ou l’alcoolisme.

>>Lire la suite

Webzine

Maladies rares : la prise en charge et la qualité de vie du patient avant tout

23 juillet 2012

Les maladies rares, dans leur ensemble, touchent plus de 3 millions de Français et constituent donc un véritable enjeu de santé publique. A l’occasion des Premières rencontres maladies rares organisées par l’hôpital Necker-Enfants malades, retour sur l’implication de l’AP-HP et de l’hôpital, à la pointe dans ce domaine.

« 70 centres de l’AP-HP ont été labellisés Centres de référence maladies rares entre 2004 et 2007, c’est dire si notre engagement est fort », soulignait Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP lors des Premières rencontres maladies rares organisées le 27 juin dernier à l’hôpital Necker. Elles touchent 3 millions de personnes en France, 20 millions en Europe. Et si chacune a sa spécificité, elles présentent des similitudes. « C’est la raison pour laquelle nous avons raison de travailler ensemble afin de mieux prendre en compte ces maladies et toujours améliorer la prise en charge des patients »

>>Lire la suite

Webzine

CarThéra, start up espoir 2012 aux trophées innovation d’APinnov

16 juillet 2012

A l’occasion des 9èmes rencontres APinnov, l’entreprise CarThéra du Pr Alexandre Carpentier a reçu le trophée « Start Up Espoir 2012 » remis par Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP et Christian Lajoux, Directeur général du LEEM, Président de Sanofi France.

Pour la 9ème année consécutive, l’AP-HP a organisé le 2 juillet dernier les rencontres APinnov, qui ont vocation à rapprocher les équipes cliniques de l’AP-HP des industriels pour établir des partenariats durables en recherche et développement. Au cours de cette journée, deux trophées innovation ont été remis, le trophée « Brevet Prometteur 2012 » et le trophée « Start Up Espoir 2012 ».

Après examen de 45 entreprises issues d’innovations de l’AP-HP et créées entre 2009 et 2012 et présélection de 10 d’entre elles sur la base de leur caractère scientifique innovant, du modèle économique proposé et du potentiel de développement, c’est l’entreprise CarThéra du Pr Alexandre Carpentier (Neurochirurgie, Pitié-Salpêtrière, AP-HP) qui a remporté le trophée « Start-up Espoir 2012 ». …

>>Lire la suite

Webzine

L’AP-HP et les médecines complémentaires à l’hôpital : un engagement hospitalo-universitaire

16 juillet 2012

Dans le cadre de son plan stratégique 2010-2014, l’AP-HP a souhaité engager une réflexion sur l’exercice des médecines complémentaires à l’hôpital. Un comité d’orientation pluridisciplinaire, présidé par le Pr Jean-Yves Fagon, a été chargé en avril 2011 de réaliser un état des lieux des pratiques au sein de l’institution et d’émettre des recommandations sur leur développement au sein de l’AP-HP, en tant que centre hospitalo-universitaire d’Ile-de-France.

Le rapport de ce comité ainsi que les recommandations émises ont fait l’objet d’une présentation le 10 juillet en Commission médicale d’établissement. Pour Mireille Faugère, directrice générale de l’AP-HP, cette démarche inscrit pleinement l’AP-HP dans ses missions de service public de centre hospitalo-universitaire au service des patients. …

>>Lire la suite

Webzine

Un site de recherche intégrée sur le cancer à l’AP-HP

16 juillet 2012

L’Institut national du cancer (Inca) vient de labelliser six nouveaux sites de recherche intégrée sur le cancer (Siric). Parmi ces lauréats, le programme de recherche intégrée baptisé CARPEM (Cancer Research and PErsonalized Medicine) réunit les forces de l’HEGP et de l’Institut Cochin.  Zoom sur ce programme, coordonné par les Prs Laurent-Puig et Fridman.

Ce programme de recherche associe plus de 250 chercheurs et techniciens dédiés à la recherche en cancérologie et plus de 100 cliniciens dont l’activité principale est l’oncologie. Objectif : mieux comprendre les mécanismes de cancérogénèse et la relation entre la tumeur et son environnement, afin d’améliorer la prise en charge des patients atteints de cancers en développant une médecine personnalisée. Le programme CARPEM se focalise sur les tumeurs digestives, pulmonaires, ORL, rénales, endocriniennes, et hématologiques. …

>>Lire la suite

Webzine

Cliniciens, enseignants et chercheurs, main dans la main pour atteindre l’excellence (AP-HP)

11 juillet 2012

Au-delà de ses missions de soins, l’AP-HP renforce ses missions d’enseignement et de recherche sur le territoire francilien.

Forte de cette ambition, l’AP-HP a organisé un séminaire hospitalo-universitaire avec la participation du Commissariat général à l’investissement réunissant les 7 présidents d’université, les 11 doyens d’UFR de médecine, de pharmacie et d’odontologie et l’ensemble des organismes de recherche qui sont ses partenaires naturels pour faire vivre et évoluer le CH et U francilien. …

>>Lire la suite

Webzine

Hémophilie : à l’hôpital Bicêtre, une prise en charge à tous les âges de la vie

10 juillet 2012

Alors que le congrès de la fédération mondiale de l’hémophilie se tiendra à Paris du 8 au 12 juillet prochain, zoom sur l’activité du centre de référence pour le traitement des hémophiles de l’hôpital Bicêtre de l’AP-HP, où sont suivis près de 600 patients, soit 10 à 12% des patients touchés par cette maladie en France. Ce centre propose une prise en charge adulte-enfant, assurée par une même équipe, avec une forte orientation sur l’éducation thérapeutique.

Aujourd’hui, l’espérance de vie d’un hémophile, dans un pays où l’accès aux soins est garanti, est similaire à celle de la population générale. Si l’hémophilie est une maladie que l’on sait traiter, on ne sait pas encore la guérir. Un hémophile doit, dès son plus jeune âge, apprendre à vivre avec sa maladie, dont le diagnostic intervient dès la première année de vie pour les formes sévères. L’hémophilie se manifeste par une tendance hémorragique accrue, spontanée ou pour des traumatismes mineurs. Les saignements peuvent être internes ou externes et surviennent  surtout dans les articulations (hémarthroses), où ils sont volontiers répétés, et les muscles (hématomes). …

>>Lire la suite

Webzine

Urgences chirurgie anesthésie : l’hôpital Tenon de l’AP-HP se modernise

10 juillet 2012

Avec ce nouveau bâtiment, l’AP-HP concrétise un important projet de modernisation de l’hôpital Tenon. A l’occasion de l’accueil des premiers patients, retour sur cette opération avec le Pr François Haab, chef du service d’urologie de Tenon et responsable du projet médical.

À quels besoins répond la création de ce bâtiment? 

Le projet médical répond à trois objectifs : moderniser l’accueil des patients à Tenon ; rassembler des activités médicales complémentaires comme la chirurgie et l’anesthésie, aujourd’hui dispersées ; et enfin, maintenir un haut niveau d’excellence médicale, avec des équipes performantes et des équipements de pointe. Nous devrions ainsi recruter plus facilement des professionnels de santé, dans un contexte de pénurie de médecins et d’infirmiers, afin d’améliorer le service rendu aux patients…

>>Lire la suite

Webzine

Oncomolpath au 1er rang des plates-formes de génétique moléculaire (AP-HP)

22 juin 2012

Nécessaire au développement des thérapies ciblées et de la médecine personnalisée, le diagnostic moléculaire est devenu une étape indispensable pour de nombreux patients atteints de cancer. La plate-forme Oncomolpath de l’AP-HP est la plus importante des 28 plates-formes de génétique moléculaire créées en France.

La caractérisation des altérations génétiques présentes au sein des cellules tumorales occupe une place croissante dans le diagnostic et le traitement des cancers. Auparavant, ce diagnostic moléculaire était réalisé essentiellement en hématologie, pour des hémopathies malignes. Mais la croissance exponentielle des tests réalisés pour des tumeurs solides a conduit l’Institut national du cancer (Inca) à lancer un appel d’offres en 2006 pour la création de plates-formes de génétique moléculaire des cancers. …

>>Lire la suite

Webzine

Cancer : de nouvelles prises en charge pluridisciplinaires (AP-HP)

22 juin 2012

Pour mieux adapter le traitement des patients atteints de cancers, les équipes travaillent à développer de nouveaux modes de prise en charge. Le Pr Goldwasser, responsable de l’unité fonctionnelle de cancérologie de l’hôpital Cochin décrit quatre formes de coopération pluridisciplinaire actuellement mises en œuvre dans son service.

La réussite du traitement d’un cancer dépend de son efficacité, mais aussi de la capacité du patient à le supporter. Or, un nombre croissant de malades sont très âgés ou atteints de comorbidités qui les fragilisent. Pour sécuriser le parcours de soins, l’unité fonctionnelle de cancérologie de l’hôpital Cochin réalise, depuis janvier 2012, des réunions de concertation pluridisciplinaire dédiées à l’analyse des risques. …

>>Lire la suite

Photos on flickr

Twitter

Archives

© 2013 APHP Actualités

Mentions légales